5ème activité : Cette fois, je donne ma voix aux femmes

Pour la suite du projet, la CFCEM a organisé un dernier atelier intitulé ’’Cette fois, je donne ma voix aux femmes’’. Les points focaux, ainsi que les noyaux qui ont été formés dans les communes, ont continué à sensibiliser avec ce même slogan.

Plus de vingt femmes dans les trois communes ont décidé de se porter candidates en adhérant aux partis politiques et en s’inscrivant sur les listes électorales. Plusieurs, hommes comme femmes, jeunes gens comme jeunes filles, des autorités coutumières, des faiseurs d’opinion ont été sensibilisés à accorder leurs voix aux candidatures féminines ! Dans l’avant-dernier atelier organisé dans la ville de Bukavu, la CFCEM a également associé des candidates et candidats de la ville de Bukavu qui font déjà partie des partis politiques et qui ont déjà déposé leurs candidatures. Ils ont été outillés dans la manière de battre campagne et de mobiliser les fonds.

A ce stade, les six activités prévues dans le projet ont été réalisées. Selon la coordinatrice, Astrid Mujinga "Nous avons travaillé dans un environnement trouble ! La misère et le dénouement des femmes n’a pas facilité la tâche aux femmes qui ont postulé comme candidates. La population ainsi paupérisée ne prête oreille souvent qu’à ceux qui viennent leur distribuer des miettes".

Le bilan final du projet est en préparation.

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter