Genre en Action à la CSW 2016

Genre en Action a participé à la CSW à New-York, représentée par Jeannine (Madagascar) et Annie (RDC).

  • 15 mars, CSW à New-York - Conference Room 7 - GA Building Intervention de Genre en Action au panel du Reseau Francophone pour l’Egalite Femme-Homme (RF-EFH) à l’occasion de la 60ème session de la condition de la femme des Nations Unies. JEANNINE RAOELIMIADANA (Genre en Action Madagascar) interviendra sur "l’Egalité Femme Homme « une arme pour la paix dans les pays francophones des femmes dans le contexte conflictuel"

Résumé : Malgré les avancées observées dans quelques pays francophones sur l’application de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, les femmes restent encore marginalisées dans le processus de paix. Ce constat résulte du faible engagement des Etats dans la mise en œuvre de l’égalité femmes-hommes dans tous les domaines, et particulièrement dans la participation des femmes dans processus de paix et de sécurité. Les conséquences sont regrettables en ce qui concerne la justice sociale et le développement socio économique, et risquent d’entraver l’atteinte des objectifs de développement durable. La présentation explique en quoi l’égalité femmes – hommes peut constituer une arme efficace dans la prévention des conflits, les négociations de paix, ainsi que la reconstruction après un conflit. Elle met l’accent sur le fait que l’égalité femmes – hommes est « une arme de non violence active » pour prévenir les conflits, « une arme de leadership transformationnel » pour promouvoir et maintenir la paix en s’attaquant aux causes profondes des inégalités de genre et des conflits suivant une approche participative, « une arme économique et financière » favorisant l’autonomisation des femmes et des filles, indispensable au maintien de la paix, en décidant autrement dans l’affectation des fonds disponibles. Quelques défis à relever, dont la mobilisation de fonds pour financer l’autonomisation des femmes, sont mis en exergue. Et enfin, quelques recommandations sont avancées pour que l’égalité femmes- hommes soit une arme efficace au service de la paix. Elles sont relatives à la volonté des Etats à élaborer un plan d’action budgétisé et à en assurer le suivi ---une mise en œuvre efficace et efficiente des plans d’actions nationaux de la Résolution 1325 en cohérence avec les instruments internationaux , régionaux, sous –régionaux et nationaux sur le genre, pour réaliser les objectifs de développement durable.

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter