Acheter du sexe n’est pas un sport

Femmes solidaires et la CATW (Coalition contre la traite des
femmes) sont indignées par la composition de l’équipe de France de football en juin 2010. Dans un communiqué envoyé à un réseau d’organisations, elles reviennent sur les raisons de leur mécontentement (participation à l’exploitation de la prostitution par des joueurs, banalisation du recours à la prostitution dans le monde sportif) et demandent d’agir contre l’achat de services sexuels.

Femmes solidaires et la CATW (Coalition contre la traite des
femmes) sont indignées par la composition de l’équipe de France de football en juin 2010. Dans un communiqué envoyé à un réseau d’organisations, elles reviennent sur les raisons de leur mécontentement (participation à l’exploitation de la prostitution par des joueurs, banalisation du recours à la prostitution dans le monde sportif) et demandent d’agir contre l’achat de services sexuels.

"La prostitution n’est pas une fatalité humaine. Comme nous l’avions affirmé lors de la
précédente Coupe du monde en 2006 en Allemagne avec la Coalition contre la traite des
femmes (CATW), nous réitérons notre appel pour ce rendez-vous sportif qui doit rester une
fête digne et solidaire : Acheter du sexe n’est pas un sport."

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger le communiqué des Femmes Solidaires

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter