Afrique de l’Ouest : Les femmes s’engagent pour une paix durable

En juillet 2009, 30 ONG et réseaux oeuvrant pour la paix et la sécurité, et ayant le soutien du Centre de la Cedeao pour le développement du genre, se sont retrouvés et ont créé le Réseau des femmes oeuvrant pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest (Repsfeco). Une initiative qui illustre l’engagement des femmes pour la paix.

Cette réunion a permis d’aborder diverses problématiques actuelles concernant l’impact des conflits sur les questions de genre en Afrique, notamment :
- les déplacements de population,
- la destruction des infrastructures de soin et d’éducation,
- la désintégration sociale, économique et culturelle,
- les violences sexuelles, les pratiques discriminatoires et autres formes de maltraitance à l’oeuvre dans les régions de conflit.

Les victimes les plus vulnérables demeurent les femmes et les enfants, d’où l’importance d’identifier les obstacles politiques et juridiques afin de les contourner et de proposer des pistes d’actions concrètes.

Par ailleurs, la présidente du Repsfeco, Mme Salimata Porquet, a souligné le rôle central que les femmes ont à jouer dans "la prévention des conflits, le maintien de la paix et de la sécurité, les opérations de reconstruction post-conflit et la promotion des droits humains".

***

Pour consulter l’article :
All Africa - Afrique de l’Ouest : Cedeao - Les femmes s’engagent pour une paix durable

Pour en savoir plus :
- Intégrer l’approche genre dans les réformes du secteur de la sécurité
- Genre, transformation des conflits et approche psychosociale
- Genre et développement de la paix

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter