Algérie : une session de formation présidée par Saâdia Djaâfar

La ministre déléguée chargée de la famille et des affaires de la femme, Mme Nouara Saâdia Djaâfar, a présidé (le 7 décembre 2010) une session de formation au profit des femmes élues aux assemblées populaires communales et de wilaya de la région ouest en Algérie.

La ministre déléguée chargée de la famille et des affaires de la femme, Mme Nouara Saâdia Djaâfar, a présidé (le 7 décembre 2010) une session de formation au profit des femmes élues aux assemblées populaires communales et de wilaya de la région ouest en Algérie.
Initiée en collaboration avec l’Institut des nations unies de formation de la femme et le centre de formation El Kawtr, cette session entre dans le cadre de l’application de la stratégie nationale de la promotion et de l’intégration de la femme et en application de l’article 31-bis de la constitution visant l’élargissement de la participation de la femme dans les assemblées élues. Ayant pour cadre l’hôtel Eden aéroport, cette formation, qui s’est étalée sur deux jours, est la continuité des deux sessions de formation organisée à l’Est et au Centre du pays en 2009 et 2010 au profit des femmes politiques et des professionnels des médias.
Le but est de sensibiliser la femme politique et de la former dans le domaine de la gestion locale. Indiquant qu’une étude effectuée par ses services a démontré que l’espace réservé à la participation féminine dans la vie politique est de moins de 1%, Mme Djaâfar a affirmé auparavant que la mise en place d’un appui juridique, propre à conférer un caractère exécutoire à l’implication de la femme dans l’acte politique, sera de nature à renforcer et à donner un contenu concret aux droits de cette dernière, en faisant savoir que l’existence souhaitée de 30 à 40% de femmes élues représentera une « force capable de changer les choses ».
Cherifa K.

***

Source : El Watan

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter