Allocution : L’industrie mondiale du sexe et ses complices entravent l’autonomie de toutes les femmes

Allocution donnée au Tribunal populaire sur l’exploitation sexuelle
commerciale, organisé par la CLES (Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle) en mars 2011 à Montréal.

par Lee Lakeman, Vancouver Rape Relief Center

"Je tiens à joindre ma voix aux accusations portées ici contre l’industrie
mondiale du sexe.
De fait, à partir de ma longue expérience de travail contre la violence
sexiste, j’observe que l’industrie du sexe est coupable d’une prise de
pouvoir qui étend son emprise sur notre gouvernement, sur notre collectivité
et sur nos vies.
Pour s’en faire une idée, il faut considérer non seulement les actes
individuels d’exploitation sexuelle et les prostitueurs individuels, mais
aussi une industrie mondiale du sexe.
Observer les quantités incroyables d’hommes en cause : selon certaines
statistiques, un homme sur sept achète régulièrement du sexe. Observer que
les hommes de tous les pays et de toutes les classes sociales achètent du
sexe.
Nous savons que les hommes de l’hémisphère Nord et de l’Occident en achètent
partout dans le monde, à des femmes de toutes les classes et de toutes les
races, parce qu’ils ont les moyens et le pouvoir de le faire
impunément."(...)

***

Vous pouvez lire la suite de l’Allocution donnée au Tribunal populaire sur l’exploitation sexuelle commerciale organisé par la CLES en mars 2011 à Montréal

***

Voir également le site de la CLES

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter