Analyse transnationale Ghana, Kenya et Mozambique de la violence de genre en milieu scolaire

Ce rapport transnational présente une synthèse des travaux de
recherche entrepris dans le cadre du projet « Non à la
violence faite aux filles en milieu scolaire » entrepris
par ActionAid International au Ghana, au Kenya et
au Mozambique.
Le projet vise à renforcer la
place des filles et à leur permettre de jouir de leurs droits
à l’éducation et à la participation dans un environnement
dénué de violence.

Ces recherches montrent que les difficultés auxquelles
se heurtent les filles sont ancrées dans des inégalités
de pouvoir profondément enracinées qui se manifestent
à tous les niveaux. En renforçant les schémas de
discrimination sexuelle, ces inégalités de pouvoir
accentuent la vulnérabilité des filles aux différentes
formes de violence et d’abus, les privent de leurs droits
et limitent en conséquence leurs perspectives.

Aussi longtemps que la violence et la discrimination de
genre ne seront pas pleinement reconnues et prises en
compte comme des causes profondes des violences
des droits les plus fondamentaux des filles, il sera non
seulement impossible d’atteindre les objectifs éducatifs
fixés à l’échelon mondial, mais les filles resteront
également privées de la chance de pouvoir développer
tout leur potentiel.

Ce rapport apporte un éclairage sur quelques facteurs
clés qui s’opposent à la réalisation des droits des
filles à/dans l’éducation au Ghana, au Kenya et au
Mozambique. Nous espérons qu’il contribuera à
catalyser les réflexions, les recherches et les actions
futures destinées à transformer positivement la vie des
filles dans ces trois pays et au-delà.

***

Pour télécharger et consulter le rapport :

PDF - 3.5 Mo
Non à la violence faite aux filles en milieu scolaire

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter