Appel à proposition - Colloque "S’engager dans les espaces publics : participation politique et engagements multiples"

Ce colloque, intitulé S’engager dans les espaces publics : participation politique et engagements multiples, aura lieu les 5 et 6 avril 2011, à Paris (France). Il est organisé dans le cadre du projet « Processus et acteurs latino-américains de la participation politique » financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) et par l’Institut de recherche du développement (IRD). Les propositions sont à renvoyer jusqu’au 30 septembre 2011.

Ce projet a analysé les formes diverses de la participation politique tant dans des expressions contestataires que dans des arènes de démocratie participative, et interrogé les articulations entre acteurs engagés, structures d’encadrement et de mobilisation (partis, associations) et pouvoirs publics, dans une perspective comparée.

Appel à proposition

Colloque "S’engager dans les espaces publics : participation politique et engagements multiples"
5 avril 2012 - et 6 avril 2012, au CERI- Sciences Po (Centre d’Etudes et de Recherches Internationales), au 56 rue Jacob (Paris 6e)

Calendrier

- 30 septembre 2011 : date limite d’envoi des propositions
- 15 octobre 2011 : arrêt de la liste des participants
- 15 février 2012 : remise des textes

Présentation scientifique

Ce colloque est organisé dans le cadre du projet « Processus et acteurs latino-américains de la participation politique » financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) et par l’Institut de recherche du développement (IRD). Ce projet a analysé les formes diverses de la participation politique tant dans des expressions contestataires que dans des arènes de démocratie participative, et interrogé les articulations entre acteurs engagés, structures d’encadrement et de mobilisation (partis, associations) et pouvoirs publics, dans une perspective comparée.

Au cours de deux journées de travail, on s’interrogera sur la pluralité des espaces publics en démocratie, au-delà des cas latino-américains. Plutôt que de discuter la qualité de la démocratie, on observera les manières dont les formes de participations se structurent, s’inscrivent dans des relations de pouvoir spatialisées et éventuellement les modifient, notamment dans les interactions avec les autorités, que ce soit pour prendre part à la prise de décision ou pour contester. Pour enrichir les débats contemporains sur les renouvellements de la démocratie, il parait donc pertinent de comprendre la participation comme un ensemble de comportements politiques ancrés dans des espaces multiples. L’espace est entendu ici à la fois comme les lieux physiques de la mobilisation et de la participation mais aussi comme les ensembles sociaux et politiques dans lesquels s’inscrivent les individus. De ce fait ces espaces sont dessinés à la fois par les positions multiples des individus et des groupes ainsi que par les formes d’encadrement social et politique.

A partir d’une approche empirique des terrains, les travaux présentés dans ce colloque exploreront l’hypothèse d’un continuum des comportements de participation, de la contestation aux institutions participatives en passant par les syndicats et les partis. C’est donc la circulation des groupes et des individus engagés d’une arène et d’un espace à l’autre qui est ici au cœur du questionnement sur la participation. Observer les mobilités et le multi-engagement renvoie à des enjeux présents dans le débat scientifique contemporain, autour de questionnements portant sur :

- les processus d’ouverture des espaces publics à des groupes sociaux et politiques peu participants, ainsi que sur les effets –réels ou attendus- de politisation des politiques participatives ;

- l’inscription de l’espace du mouvement social dans une continuité avec celui des institutions politiques ;

- la différenciation des formes de sociabilité militante et de participation politique selon les groupes sociaux et les lieux ;

- les transformations du militantisme, avec la raréfaction de la figure du militant engagé permanent et de l’institution totale, au profit d’un militant plus intermittent, multi-engagé, aux appartenances et pratiques multiples.

Envoi des propositions


Les propositions devront parvenir, par email, à l’ensemble des organisateurs avant le 30 septembre 2011 délai de rigueur. Chaque proposition comprendra : un titre, une présentation (5000 caractères maximum), une bibliographie.
Les textes seront rédigés en français, en espagnol ou en anglais. Les langues de travail du colloque seront le français et l’espagnol. Une traduction simultanée sera prévue.

Comité d’organisation

- Hélène Combes (CERI – Sciences Po), helene.combes chez sciences-po.org
- David Garibay (Université Lyon 2), David.Garibay chez univ-lyon2.fr
- Camille Goirand (IEP de Lille), cgoirand chez wanadoo.fr

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’intégralité de l’appel à propositions sur le site Triangle

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter