Arabie Saoudite : autorisation pour les femmes de conduire mais avec restriction

Le 17 mars 2008, www.Alarabiya.net rapporte que le Conseil saoudien de la
Shura a recommandé d’autoriser les femmes à conduire. Cette recommandation
est consécutive aux initiatives des militantes pour les droits des femmes,
dirigées par Wajeha Al-Huwaidar et Fawziya Al-Uyuni.

Lors de la Journée internationale de la femme (8 mars), Wajeha a notamment appelé le Prince Nayef, ministre de l’Intérieur, à laisser les femmes conduire. Le message a
été prononcé du volant de sa voiture, en Arabie saoudite, et mis en ligne
sur YouTube. Voir la vidéosous-titrée en anglais.

Les conditions imposées par le conseil de la Shura :

• La femme doit avoir moins de 30 ans.
• Elle doit avoir l’autorisation d’un homme [père, mari, frère, ou fils].
• Elle doit obtenir un permis de conduire d’une école de conduite pour
femmes.
• Celle qui conduit doit être modestement vêtue.
• La femme pourra conduire seule dans les villes ; en dehors des villes,
elle doit être accompagnée d’un parent.
• Elle sera autorisée à conduire du samedi au mercredi entre 7:00 AM et
8:00 PM. 
• La femme au volant doit avoir un téléphone cellulaire avec elle, de sorte
qu’elle peut appeler à l’aide en cas d’urgence.
• Elle devra payer une certaine somme lorsque sa licence est délivrée,
cette somme sera mise de côté pour les réparations automobiles.

Le Conseil Shura a également émis l’ordonnance suivante :

• La mise en place d’un département spécial de transport pour les femmes ;
ce service recueillera les honoraires.
• La création d’un centre téléphonique d’urgence.
• La création de centres de transport pour les femmes dans les villes, qui
seront sous surveillance religieuse.

Le conseil stipule que la femme qui enfreint ces règles verra son permis
révoqué.

Dans le cadre de cette recommandation, le Conseil de la Shura est requis
d’imposer un mois de prison avec sursis et une amende à quiconque parle
avec une femme au volant d’une autre voiture, et une peine de huit mois de
prison avec sursis et une amende à toute personne qui harcèle sexuellement
une femme au volant.

Source : Point de bascule

Dans la même rubrique :

1 Message

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter