Au Burundi, les femmes ont célébré le 8 mars avec succès

Au Burundi lors de la journée du 8 mars, les femmes regroupées au sein de l’association Solidarité des Femmes Burundaises pour la Lutte contre le Sida et le Paludisme « SFBLSP_Burundi », se sont appropriées cette journée pour sensibiliser la population burundaise sur les droits des femmes et à l’égalité pour toutes et pour tous.

Le 8 mars, un événement spécial qui réunit toutes les femmes pour faire avancer l’égalité

La commémoration de cette journée constitue pour beaucoup de femmes une opportunité d’échanger sur les questions de société et surtout d’examiner le pas franchi dans l’égalité entre hommes et femmes et celui qui reste à franchir. Il s’agit aussi d’analyser les atouts et les obstacles afin de les contourner pour aboutir à l’émancipation effective de la femme burundaise.

En effet, la commémoration de cette journée au Burundi n’a pas toujours été célébrée "en grande pompes" comme l’a été pour cette année du 8 mars 2014. Auparavant, on se limitait seulement à la médiatisation de discours politiques de certaines femmes leaders qui sont dans les institutions étatiques ou dans des organisations féminines mais sans pour autant toucher la masse paysanne qui regorge un nombre important de femmes.

C’est pour cette raison que l’organisation la Solidarités de Femmes Burundaises pour la Lutte contre le Sida et le Paludisme a imaginé de célébrer cette journée en étant aux cotés des femmes rurales, et d’examiner en particulier la mise en application de la résolution 1325 des Nations-Unies (Femmes, paix et sécurité).

Activités de célébration du 8 mars 2014 au Burundi

Les activités marquant la journée ont commencé vers 10 heures pour se terminer à 18 heures et ont eu lieu au chef-lieu de la zone Rubirizi de la commune Mutimbuzi, province de Bujubura Rural et dans la province de Cibitoke en commune de Buganda, zone ndava.

Dans ces deux provinces, la représentante de l’association SFBLSP_Burundi a expliqué les origines de cette journée internationale de la femme : voici un extrait de son discours.

« Le 8 mars, c’est la journée internationale des droits de la femme. Cette journée créée au début du 20e siècle en Europe et aux Etats-Unis avait pour but de réclamer de meilleures conditions de travail et le droit de vote pour la femme.
Aujourd’hui répandue dans le monde entier, aussi bien célébrée ici chez nous au Burundi, c’est une journée pour revendiquer le droit à l’égalité pour toutes et pour tous et d’améliorer les conditions de la femme dans la société. Le 8 mars, c’est la Journée de la Femme.

  • Une journée pas comme les autres, dédiée à toutes les femmes du monde.
  • Une journée qui célèbre 101 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la dignité et la considération.
  • Une journée qui salut le combat extraordinaire de femmes ordinaires.
  • Une journée qui rappelle les belles avancées dont nous pouvons être fières.
  • Une journée pour prendre conscience que tout est possible, lorsque l’on se mobilise.
  • Une journée qui doit disparaître, le jour où la lutte n’aura plus de raisons d’être. »

La célébration de cette journée internationale de la femme a été une occasion pour les femmes de présenter leurs réalisation au sein de leurs groupements encadrés par la SFBLSP_Burundi, des danses et de discuter entre les femmes, d’échanger ensemble sur les différentes vies quotidienne.

La journée du 8 mars pour les droits des femmes au Burundi a été un grand succès. Inoubliable dans la mémoire des femmes burundaises qui l’ont commémorée dans tous les quatre coins du pays, elle leur donnera la force nécessaire pour continuer à lutter pour l’égalité les 364 autres jours de l’année.

Merci à Justine, rapporteuse de l’association Solidarité des Femmes Burundaises pour la Lutte contre le Sida et le Paludisme « SFBLSP_Burundi »

En savoir +
SFBLSP_BURUNDI
Tél +257 22 23 68 84/ 77 731 803/79 88 92 71
B.P : 3112 Bujumbura
E-mail : sfblsp_burundi(@)yahoo.fr

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter