Augmentation de l’âge légal du mariage au Yémen

L’affaire de la petite Nojoud Ali, mariée de force à 8 ans et qui avait
obtenu le divorce à 9 ans devant un tribunal, vient d’avoir une
répercussion positive au Yémen.

Le Parlement yéménite a adopté une loi
limitant l’âge légal du mariage à 17 ans, que ce soit pour les
garçons ou les filles.

Le texte législatif impose aussi le consentement
de la future épouse, quel que soit son âge. « La décision du Parlement
yéménite est un grand pas pour le droit des femmes et des enfants au
Yémen, mais aussi une voie à suivre pour les pays qui continuent de
permettre le mariage des enfants », s’est félicitée Rama Yade, la
secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme.

Le cas de Nojoud Ali, qui a
fait récemment l’objet d’un livre, avait provoqué au printemps 2008
un débat national au Yémen, où les traditions restent encore dictées
par le tribalisme, plus encore que par l’islam.

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter