BLACK FEMINISM Anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000

« /Toutes les femmes sont blanches, tous les Noirs sont hommes, mais
nous sommes quelques unes à être courageuses/ ». Sous ce titre
magnifique paraissait en 1982 aux États-Unis une anthologie de textes
fondateurs des études féministes noires : un titre qui dénonçait la
double exclusion des femmes noires d’un féminisme blanc et bourgeois
et d’un nationalisme noir sexiste. Ces féministes noires ont créé un
mouvement politique d’une importance unique en ce que, d’emblée, il
s’est constitué sur la dénonciation d’une oppression simultanée de
race, de classe, de sexe et du modèle de sexualité qui va avec.

Les textes présentés dans ce recueil du /Black feminism/ — le
premier en France — explorent sur une période de trente ans les
thèmes de l’identité, de l’expérience singulière, de la sororité, de
la sexualité, comme la place dans les institutions, les coalitions
nécessaires et les alliances possibles, les formes culturelles de
rébellion et de lutte, le passage de témoin entre générations.

Pourquoi, en France, ex-puissance coloniale, l’équivalent d’un
féminisme noir n’a-t-il pas existé ? Ces textes, par leur vitalité et
leur perspicacité politiques, invitent à poser cette question et à
s’interroger autrement sur les faux-semblants de l’universalisme
républicain comme sur les points aveugles du féminisme français.

/Michele Wallace, Combahee River Collective, Audre Lorde, Barbara
Smith, Hazel Carby, bell hooks, Laura Alexandra Harris, Patricia Hill
Collins, Kimberly Springer, Beverly Guy-Sheftall./

Textes choisis et présentés par *Elsa Dorlin*, maître de conférence
en philosophie à l’Université de Paris1 Panthéon-Sorbonne.


*_Sommaire_*

Introduction : Black feminism Revolution !
La Révolution du féminisme Noir !
*Elsa Dorlin*

Une féministe Noire en quête de sororité
*Michele Wallace*

Déclaration du Combahee River Collective
*Combahee River Collective*

Transformer le silence en paroles et en actes
*Audre Lorde*

Racisme et études féministes
*Barbara Smith*

Femme blanche écoute !
Le féminisme noir et les frontières de la sororité
*Hazel Carby*

Sororité : la solidarité politique entre les femmes
*Bell hooks*

La construction sociale de la pensée féministe Noire
*Patricia Hill
Collins*

Féminisme noir-queer : le principe de plaisir
*Laura Alexandra
Harris*

Une troisième vague du féminisme Noir ?
*Kimberly Springer*

Réponse d’une féministe de la " deuxième vague " à Kimberley Springer
*Beverly Guy-Sheftall*


*Édition — Diffusion*

Ellipse : Vient de paraître5-7, rue de l’École Polytechnique 75005
Paris

Tél : 01 40 46 79 20 / Fax : 01 43 25 82 03

http://www.editions-harmattan.fr

ISBN : 978-2-296-05104-1 ; Prix 25 EUR ; 262 pages

***

Vous pouvez également lire l’article de Elva Zabunyan, La conscience féministe noire, ou la radicalité d’une pensée contemporaine, dans La Revue Internationale des Livres et des Idées
Vingt-cinq années de combat et de théorie du Black Feminism aux États-Unis ont contribué à défaire le féminisme américain d’une partie des faux universalismes qui marquent aujourd’hui encore le féminisme français. L’anthologie du féminisme africain-américain dirigée par Elsa Dorlin invite à jeter un regard en arrière sur les personnalités qui ont initié et reconfiguré l’articulation des problématiques de genre, de race et de classe dans un pays marqué par l’héritage de l’esclavage et de la ségrégation. Autant de textes dont le but est de nous faire penser l’histoire et l’avenir d’un féminisme enfin « hétéro dé-centré et dé-colonisé ».

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter