Bulletin octobre 2010 : Eliminer radicalement les résistances à l’égalité de genre – un rêve ?

Pour préparer le voyage d’une collègue de Genre en Action vers l’Afrique, j’ai contacté une activiste locale des droits des femmes qui est féministe déclarée et membre de Genre en Action de longue date. A la fin de notre conversation téléphonique, je demande à cette militante si elle a besoin de quelque chose de la France que la collègue pourrait lui apporter … je pensais à des publications féministes, par exemple … « Ah, je n’ai pas besoin de réfléchir » me dit-elle, « je sais ce qu’il me faut : du Cillit Bang ».

Je lui fais répéter deux fois, la qualité de la connexion téléphonique n’aidant pas, avant de demander « …mais qu’est-ce que c’est ? ». « Un produit de nettoyage que je ne trouve pas ici, mais dont j’ai besoin ». Notre coup de fil finit dans les rires et nous nous mettons d’accord qu’une fois n’étant pas coutume, Genre en Action pourrait exceptionnellement renforcer aussi le rôle reproductif de ses membres et aider cette militante à jouer la fée de logis.

Bonne internaute et mauvaise ménagère que je suis, doutant de pouvoir trouver le dit produit dans mon petit supermarché de campagne, je cherche Cillit Bang sur le web (heureusement que je l’avais fait épeler) et me rends compte qu’il y a énormément d’entrées, pas seulement publicitaires, mais un article Wikipédia et plus de 1500 références (en grande majorité en anglais) sur You Tube, surtout des parodies de publicités qui suivent apparemment toujours le même schéma : un homme (l’acteur Neil Burgess dans l’original) présente Cillit Bang comme solution radicale à une femme en détresse face à des problèmes de nettoyage (graisse incrustée, toilettes avec des taches d’urine et de calcaires, saletés tenaces de toutes sortes) ! Question naïve qui s’impose en visionnant ces clips : comment se fait-il que les femmes passent encore tant de temps à faire le ménage, si un tel produit miracle existe ?

En tous les cas, c’est un peu le Monsieur Propre à l’anglaise, entouré des mêmes stéréotypes genrés : l’homme qui sauve la femme incapable d’assumer son rôle reproductif pourtant essentiel ! … de manière très virile, d’ailleurs (le « bang » faisant allusion au révolver du cowboy, parfaitement illustré par la version « spray » de Cillit Bang – image d’ailleurs reprise explicitement dans certaines des parodies). Bon, au moins un homme public, à la télé, s’occupe un peu du ménage, même si ce ne sont que des opérations de sauvetage ponctuelles…

Je vérifie auprès d’une des femmes de ménage … (pardon, je veux dire « agents d’entretiens des surfaces » - terminologie moderne soit disant plus valorisante, mais qui occulte le fait que ce sont à 99% toujours les femmes qui font ce travail) du bâtiment où se trouve le bureau de Genre en Action, que Cillit Bang est bel et bien connu (elle connaît aussi les pubs) et donc commercialisé en France. Je finis par en acheter deux bouteilles, hésitant entre les versions sans ou avec javel…. Entre-temps, ma collègue sur le départ a reçu un mail de notre membre en Afrique qui l’attend, lui rappelant la commande qu’elle m’a fait - visiblement, c’est très important (j’apprends à cette occasion que Cillit Bang lutte aussi contre l’odeur d’enfermement dans les armoires…). Profitant d’une petite pause dans les préparatifs de la mission, nous regardons quelques parodies des pubs Cillit Bang sur le web et nous nous mettons à rêver un peu… : c’est un « Cillit Bang » du genre qu’il faudrait : un produit miracle qui éliminerait les stéréotypes incrustés, désinfecterait les surfaces contaminées de différentes variétés de microbes du machisme, essuierait les résistances tenaces à plus d’égalité, mettrait fin à cette odeur d’enfermement des femmes dans leurs rôles multiples. En plus, ce nettoyage radical serait mené avec le concours musclé des hommes (comme dans la pub) !

Nous pourrions nous en servir pour « dire adieu à la saleté » des violences et des discriminations que la décennie “Approche de la Base au Sommet à l’Egalité entre les sexes et l’Autonomisation de la Femme” (http://www.genreenaction.net/spip.php?article7977 ) cherche à combattre.
La Fédération internationale des journalistes (FIJ) en aurait besoin pour éradiquer le sexisme dans les media, comme le rappelle une campagne mondiale de lutte contre les reportages sexistes (http://www.genreenaction.net/spip.php?article7991).
Même Mme Olive Lembe Kabila, la femme du président de la RDC, Joseph Kabila, qui a été à la tête de la manifestation de clôture de la Marche Mondiale des Femmes à Bukavu réclamant la fin du « terrorisme sexuel", pourrait faire avec un produit réellement efficace, car son mari n’a pas trop fait figure de Monsieur Propre pour l’instant et les violences sexuelles continuent en RDC (http://www.genreenaction.net/spip.php?article7984).
Et nous toutes et tous ferons sans aucun doute bon usage d’un produit miracle qui permettrait de rafraîchir cette odeur stagnante des inégalités qui ne diminuent pas ou pas assez vite (comme en témoigne le dernier rapport bilan de Pékin des Nations Unies http://www.genreenaction.net/spip.php?article7988 ou le dernier rapport du Forum mondial de l’économie http://www.genreenaction.net/spip.php?article7978 avec ce décevant classement de la France que la réforme des retraites ne va pas arranger…).

C’était un petit rêve de quelques minutes, un mirage sans suite, le patriarcat reste solidement ancré et aucun Cillit Bang ou Monsieur Propre du genre ne se pointe à l’horizon. Et les deux bouteilles de Cillit Bang destinées à l’export ont été confisquées au contrôle de sécurité à l’aéroport de Bordeaux : produit chimique impropre au transport aérien, car considéré comme trop dangereux. Et oui, le chemin vers plus d’égalité de genre est décidement semé d’embûches très variées et aucune solution miracle n’est en vue…

Bonne lecture de nombreuses nouveautés sur le site !
…dont certaines concernant des initiatives impliquant plus ou moins directement Genre en Action (GeA), par exemple :
- L’identité genrée au coeur des transformations. Du corps sexué au corps genre (http://www.genreenaction.net/spip.php?article7915) - cet ouvrage est le fruit d’une initiative d’un groupe local de GeA à Bordeaux, un « nœud » du réseau francophone international qui ne demande qu’à être imité ailleurs…
- 16 jours d’activisme international contre les violences faites aux femmes : 25 novembre - 10 décembre (http://www.genreenaction.net/spip.php?article7918) - pour donner un maximum de visibilité aux actions des membres de GeA contre les violences à l’égard des femmes pendant cette campagne (25 novembre - 10 décembre) envoyez un mail avec les informations clé (quelle type de manifestation/action ? qui ? quand ? où ?) à coordination chez genreenaction.net pour que nous publions un agenda francophone international dans le prochain bulletin électronique de GeA
- « Nous avons osé le genre » (http://www.genreenaction.net/spip.php?article7913), séminaire d’échange organisé le 6 décembre à Paris par la commission genre de Coordination Sud (où GeA est représenté), en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et européennes de la France
- Campagne mondiale de PLAN pour en finir avec la violence à l’école : Apprendre sans peur (http://www.genreenaction.net/spip.php?article7914) - GeA et Plan collaborent avec le ministère des Affaires étrangères et européennes de la France et d’autres acteurs internationaux autour d’un projet sur les violences de genre comme facteur de déscolarisation des filles.

Elisabeth Hofmann
(coordinatrice)

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter