Burkina Faso : la reconstruction physique après l’excision

Au Burkina Faso, l’Association Voix des femmes pour l’épanouissement (AVFE) a créé le centre de la « Maison du plaisir », destiné à accueillir prochainement les femmes victimes d’excision, pour procéder à des reconstructions du clitoris. Ces opérations gratuites permettront "la réparation d’une injustice".

Pour consulter l’article : Burkina Fasso : Reconstituer l’intégrité physique des femmes victimes de l’excision, par Brahima Ouédraogo

Source : InterPress Service News Agency

***

Pour en savoir plus :

Découvrir le programme Clitoraid

La coupure. L’excision ou les identités douloureuses

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter