Cambodge : anciennes ouvrières, aujourd’hui chanteuses militantes

The Messenger Band est le nom du groupe que portent sept jeunes femmes cambodgiennes, anciennes ouvrières reconverties en chanteuses. Depuis plus de six ans, elles ont privilégié certains thèmes dans leurs chansons : exploitation dans les usines textiles, esclavage sexuel, évictions forcées, sida, corruption.

Les textes de Vun Em, Sothany, Chivika, Sompose, Somneang, Leakna, Van Huon ne racontent pas des amours impossibles dupliquées à l’infini comme le font les chanteu-ses-rs populaires.

Ainsi, elles appellent à la compassion envers les « filles légères », si souvent méprisées par leur société, qui se sont retrouvées dès leur jeune âge à devoir vendre leur corps, au risque d’être contaminées par le sida, parce que « les dollars sont le seul pont permettant à leur famille de survivre ».

Des concerts au milieu des manifs ouvrières

Avec des paroles d’une simplicité poignante, elles chantent aussi le travail à l’usine, les méfaits de la libéralisation, les familles chassées à coups de bâton de leurs maisons, les paysans qui se retrouvent vagabonds, leurs terres ayant été livrées aux concessions étrangères ou à des membres de l’élite politique.

La démarche de Messenger Band est particulièrement courageuse dans un pays où les artistes subissent des intimidations et sont même menacées d’assassinat.

Loin des scènes kitsch, les sept chanteuses aiment se produire au beau milieu d’une manifestation ouvrière ou d’une confrontation entre la police et des habitants refusant être expulsés de leur quartier.

Et le Messenger Band ne risque pas de manquer d’inspiration. A Phnom Penh, le visiteur est frappé par les multiples chantiers qui mettent la ville sens dessus dessous. Sur la route de l’aéroport s’étendent à perte de vue des enfilades de constructions à deux étages flambant neufs, mais tous vides.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article dans son intégralité sur Rue 89

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter