Campagne : Africa for women’s rights

"L’Afrique pour les Droits des Femmes" est une campagne lancée par des organisations régionales et internationales de défense des droits de l’homme et des droits des femmes présentes dans toute l’Afrique. Le but de cette campagne est de pousser les Etats africains à ratifier les instruments africains et internationaux de protection des droits des femmes et à les respecter en droit et en pratique. La campagne, relayée par des organisations nationales et internationales, cherche à sensibiliser l’opinion publique sur les questions des inégalités, et à souligner les systèmes juridiques existants.

L'Afrique pour le droit des femmes

Le 8 mars 2009, journée internationale de la femme, plus d’une centaine d’organisations, présentes sur tout le continent africain, ont lancé une campagne de sensibilisation et de revendication dans le but d’inciter les Etats à respecter et faire respecter les droits des femmes en Afrique. A cette occasion, dans une quarantaine de pays, ont été organisées des marches, des manifestations, des ateliers à destination des médias et des autorités, des émissions de radio et de télévision, portant ce même message.

Lancée à l’initiative de la FIDH avec 5 organisations non-gouvernementales régionales l’ACDHRS, FAS, WILDAF, WLSA et WACOL [1], aux côtés de leurs membres et partenaires nationaux, cette campagne vise à obtenir des Etats africains qu’ils ratifient l’ensemble des textes internationaux et régionaux relatifs à la protection des droits des femmes - le Protocole à la Charte africaine relatif aux droits des femmes et le Protocole facultatif à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) - et qu’ils respectent leurs obligations en droit et en fait.

« Nous sommes réunis pour dire d’une seule voix : ça suffit ! » a déclaré le Comité de pilotage de la campagne. « Nous allons mettre nos gouvernements face à leurs responsabilités, car le respect des droits des femmes est avant tout une question de volonté politique ».

Renforcer le respect des droits humains des femmes passe par la modification du cadre législatif. C’est pourquoi la campagne appelle les gouvernements africains à abroger leurs lois discriminatoires, adopter de nouvelles lois pour protéger les droits humains des femmes, et mettre en place toutes les mesures nécessaires pour assurer leur respect dans la pratique.

« Les femmes africaines savent que rien ne sera obtenu sans combat. Notre devoir à tous, femmes et hommes, est de les y aider » a conclu le Comité de pilotage.

Pour signer la convention, prendre connaissance des mesures existantes et voir l’implication actuelle de tous les pays africains dans la lutte pour l’application des droits des femmes, rendez-vous sur L’Afrique pour le droit des femmes.

***

Sources : FIDH

Notes

[1African Centre for Democracy and Human Rights Studies (ACDHRS), Femmes Africa Solidarité (FAS), Women’s Aid Collective (WACOL), Women in Law and Development in Africa (WILDAF), Women and Law in Southern Africa (WLSA)

Télécharger

  • Document (PDF – 509.7 ko)

    Déclaration de campagne "L’Afrique pour le droit des femmes"

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter