« Campagne internationale pour la fermeture des ambassades iraniennes », par Homa Arjomand

Homa Arjomand est une femme politique iranienne et Coordonnatrice de la Campagne internationale pour la fermeture des ambassades iraniennes. Afin que cette résolution soit approuvée, Homa Arjomand a récemment adressé une Lettre ouverte au Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, au Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, à son Conseil de gestion et aux 47 nations membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Homa Arjomand, est une femme politique iranienne et Coordonnatrice de la Campagne internationale pour la fermeture des ambassades iraniennes. Afin que cette résolution soit approuvée, Homa Arjomand a récemment adressé une Lettre ouverte au Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, au Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, à son Conseil de gestion et aux 47 nations membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

"Mesdames, Messieurs,

La Campagne internationale pour la fermeture des ambassades iraniennes souhaite insister sur le fait que les violations des droits humains en Iran datent de bien avant la réélection d’Ahmadinejad en juin dernier. Le rapport présenté par la Grande-Bretagne, la France et les États-Unis le 15 février 2010 est trompeur en ce qu’il affirme que les abus ne se sont produits qu’après l’élection.

Dès les débuts de ce régime, le peuple d’Iran a subi divers abus et ses droits ont été violés quand le gouvernement a entrepris d’instaurer la charia comme loi de l’État. Les lois et réglementations ainsi mises en vigueur sont les plus anti-humaines, anti-femmes et anti-modernes qui soient. Ces lois barbares appartiennent véritablement à une époque vieille de 1400 ans. Tous les citoyens concernés doivent d’une manière générale se demander si on peut parler de l’Iran comme d’un État du 21ème siècle.

La discrimination à l’égard des femmes et leur oppression ont pris la forme des plus grotesques et des plus scandaleuses atteintes aux droits des femmes. Ces droits sont de plus en plus attaqués depuis l’instauration de la charia. Les femmes sont soumises à des abus pour avoir désobéi aux normes islamiques..."

***

Pour en savoir plus et lire l’intégralité de la lettre, vous pouvez consulter le site Sisyphe.org

Voir également le site de la campagne

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter