Chine : pays le plus masculin au monde

Selon les dernières études réalisées en 2010, l’INED (Institut National d’Etude Démographique) révèle qu’en Chine, en dépit de la modernisation économique des dernières décennies, les filles restent investies d’une moindre valeur que les fils. Victimes de leur statut dévalorisé, celles-ci naissent moins nombreuses qu’elles ne le devraient et meurent dans des proportions anormalement élevées.

La Chine se caractérise par une proportion exceptionnellement élevée d’hommes dans sa population ; avec plus de 106 hommes pour 100 femmes, elle est devenue le pays le plus « masculin » au monde. Cette situation n’est pas nouvelle, mais elle s’accentue depuis une trentaine d’années.

La Chine est ainsi devenue en 2010 l’un de pays où la situation des femmes, comparée à celle des hommes, est la plus critique d’un point de vue démographique :

- * La Chine connaît un déficit croissant des femmes dans sa population, estimé à environ 60 millions.

- * La Chine est le pays de la planète où la mortalité des filles, au cours de leur première année de vie est, en comparaison de celle des garçons, la plus forte. Selon le recensement de l’année 2000, le quotient de mortalité infantile des filles est de 38,9 %, contre 26,5 % pour les garçons. Le ratio de ces quotients, de 1,5, témoigne des fortes discriminations exercées envers les filles avant leur premier anniversaire.

- * Dernière particularité, et non des moindres, la Chine est le pays du monde dans lequel la part de filles, parmi toutes les naissances, est la plus faible. En 2005, le rapport de masculinité à la naissance était d’un peu plus de 120 garçons par 100 filles !

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de : l’INED

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter