Classement des pays les plus dangereux pour les femmes : l’Afghanistan en tête

Selon une étude coordonnée par TrustLaw, une entité de la fondation Thomson Reuters (Londres), la violence, le délabrement du système de santé et la pauvreté font de l’Afghanistan le pays de la planète le plus dangereux pour les femmes. TrustLaw a interrogé 213 expert-e-s des "études de genre", spécialistes des rôles sociaux et économiques attribués aux hommes et aux femmes, sur six critères : la santé, les violences à caractère sexuel, les violences à caractère non sexuel, les facteurs culturels ou religieux, les ressources économiques et le trafic.

La République démocratique du Congo, où le viol atteint des proportions alarmantes, le Pakistan, l’Inde et la Somalie suivent dans ce classement mondial établi sur des critères allant des violences domestiques et des discriminations économiques jusqu’aux avortements sélectifs ou aux mutilations génitales.

« Le conflit en cours, les frappes aériennes de l’Otan et les pratiques culturelles conjugués font de l’Afghanistan un pays très dangereux pour les femmes », note Antonella Notari, qui dirige le groupe Women Change Makers, un collectif de femmes cheffes d’entreprise dans le monde.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’intégralité de cet article sur Yahoo pour elles (Reuters).

***

Consultez également le site TrustLaw

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter