Colloque "Droit à l’avortement, l’urgence d’un combat" (3 mars à Paris)

5 février 2016, par Genre en Action

Malgré de réels progrès réalisés en matière de santé maternelle, 47 000 femmes meurent chaque année des suites d’un avortement clandestin. C’est encore aujourd’hui l’une des principales causes de mortalité chez les femmes.

Alors que la communauté internationale salue l’adoption des objectifs du développement durable, le respect des droits sexuels et reproductifs se heurte toujours à de multiples obstacles.
L’accès aux services de planning familial, notamment à la contraception et à l’avortement, reste très limité voire inexistant dans de nombreux pays.

En 2015, Médecins du Monde et le Lasdel (laboratoire d’études et de recherches sur les dynamiques sociales et le développement local) ont conduit quatre études socio-anthropologiques au Burkina Faso, en République Démocratique du Congo, au Pérou et en Palestine (Gaza).

Ce colloque présentera les résultats de ces enquêtes et posera notamment les questions suivantes : quels sont les déterminants socioculturels et communautaires des grossesses non désirées et des avortements, en particulier chez les jeunes ? Comment se construit une sexualité sans entrave et éclairée ? Quelles sont les principales barrières à un accès universel aux droits et services de santé sexuels et reproductifs ? Quelles stratégies pour lever ces obstacles ?

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Médecins du Monde réaffirme son engagement pour la réalisation universelle des droits sexuels et reproductifs.

Informations pratiques :

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter