Communiqué des Femmes Leaders du Mali

Les 15 et 16 juillet 2014, les Femmes Leaders du Mali ont organisé un atelier en vue de réfléchir sur les stratégies à élaborer pour leur implication effective dans le processus du dialogue national et des pourparlers inclusifs. Voici le communiqué rédigé à l’issue de cette conférence.

Les femmes du Mali ont organisé les 15 et 16 juillet 2014, avec le soutien de la MINUSMA, un atelier en vue de réfléchir sur les stratégies à élaborer pour leur implication effective dans le processus du dialogue national et des pourparlers inclusifs.
Les femmes ont fait le constat de leur faible implication dans ce processus qui cependant fait appel à tous les citoyens de notre pays.
En tant que citoyennes à part entière, représentant plus de 50% de la population, victimes premières des effets de la crise et des violations graves de droits humains, les femmes ont décidé de ne pas rester passives et de s’impliquer activement et à tous les niveaux dans le dialogue et les pourparlers inclusifs.
Face à cette situation, les femmes du Mali ont décidé d’un certain nombre d’actions à réaliser à court, moyen et long terme.

Actions à court terme :
1- élaborer un document de plaidoyer décrivant les raisons pour lesquelles les femmes doivent être aujourd’hui actrices incontournables dans ce processus
2- organiser une conférence de presse en vue d’informer l’opinion nationale et internationale sur les positions des femmes du Mali
3-Rencontrer les plus hautes autorités du pays en vue de les informer et les sensibiliser sur l’impérieuse nécessité de l’implication des femmes dans le processus de paix et réconciliation
4- Négocier et obtenir la participation d’une forte délégation de femmes à Alger en qualité d’observateurs.
5- Animer un espace contact à la télévision nationale à l’attention des femmes en particulier et de l’opinion nationale et internationale sur les grandes questions relatives à la gestion de la crise et de post crise

Actions à moyen terme :
1-Obtenir des autorités la participation effective des femmes sur les commissions et collèges prévus sur la feuille de route du Gouvernement
2-Organiser des fora avec les femmes du Mali dans toutes les régions
3-Organiser des missions d’information et de sensibilisation auprès des frères des mouvements et des femmes appartenant aux dits mouvements
4-Organiser des visites de solidarité à l’endroit de nos sœurs réfugiées et déplacées

Actions à long terme
➢ Rester mobiliser jusqu’à la signature de l’accord définitif entre les parties
➢ Continuer les actions de sensibilisation auprès des femmes, des jeunes et des communautés a la base
➢ Rester vigilantes et être des gardes fous pour la paix durable


Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter