Concours « Etoiles Solidaires » : les luttes pour l’égalité femmes-hommes sont à l’honneur cette année.

Le concours « Etoiles solidaires » récompense le meilleur blog réalisé par des lycéen.ne.s et apprenti.e.s dans la région Aquitaine (France). En tandem avec une association de solidarité internationale, les candidat.e.s devaient réaliser un web-portrait d’une personnalité participant à l’atteinte d’un ou de plusieurs des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Membre du jury, Genre en Action s’est réjoui que l’égalité entre femmes et hommes soit la thématique la plus choisie…

Mardi 13 mai 2014 à Bordeaux, Genre en Action a participé à la remise des prix du concours « Etoiles Solidaires » organisé par le RADSI et le Conseil Régional d’Aquitaine.

La première partie de la cérémonie a permis aux lycéen.ne.s et apprenti.e.s de rencontrer des acteurs/actrices de la solidarité internationale réunies autour d’une table-ronde portant sur les formes d’engagement. Camille Champeaux (chargée de missions au CRID [1]), Alioune Drame (Esprit Y’en a marre Bordeaux/Sénégal) et Jean Bosco Bazie (directeur d’Eau Vive Internationale) se sont ainsi prêtés au jeu des questions-réponses avec l’animateur Jérôme Martin ; les jeunes ont montré de l’admiration devant les récits d’engagement et la persévérance des militant.e.s. Ainsi à la question de Morgane, « avez-vous déjà envisagé d’abandonner, de baisser les bras ? », la réponse, unanime, ne se fait pas attendre : la solidarité et le développement sont des engagements difficiles, mais c’est justement dans la remise en question que l’on trouve la force de continuer…

Et le lauréat est…

Après une petite heure de discussion, place à la remise des prix. Comme à Cannes, des nominations dans chaque catégorie (qualité rédactionnelle, richesse documentaire, originalité de la personnalité choisie, esthétisme du blog, et le très convoité premier prix) et un suspense insoutenable. Verdict :

- prix de la qualité rédactionnelle : portrait de Saâ Malam Harouna, nigérienne engagée pour l’amélioration des conditions de vie des femmes, notamment en milieu rural.

- prix de la richesse documentaire : portrait de Marwan Barghouti, leader du Fatah condamné à la perpétuité et incarcéré depuis 2002 en Israël.

- prix de l’originalité du choix de la personnalité : portrait d’Henri Saragih, fondateur de Via Campesina.

- prix de l’esthétique : portrait de Tawakkul Karman, militante yéménite pour les droits des femmes et prix Nobel de la paix.

- Enfin le 1er prix, reçu à l’arrachée par le blog sur Fayez Taneeb après d’âpres discussions parmi le jury. Fayez Taneeb se bat contre le Mur érigé par Israël et ses conséquences sociales et environnementales.

Et le genre dans tout ça ?

Deux remarques au regard des thématiques qui intéressent Genre en Action : d’abord, on peut se réjouir du nombre de groupes qui se sont intéressés aux luttes pour l’égalité entre femmes et hommes à travers le monde. Au total, près d’un tiers des équipes avait choisi une personnalité qui participe à l’accomplissement de l’Objectif n°3 sur l’égalité entre les sexes. On peut ensuite remarquer que sur les cinq équipes lauréates, trois étaient composées exclusivement de filles, et une était majoritairement féminine. Mais c’est une équipe 100% garçons qui remporte le premier prix…

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter