Conférence : Opératrices de saisie ou hackeuses ? Quelle place pour les femmes dans les métiers du numérique ?

Organisée par l’Université de Genève et dirigée par Isabelle Collet, cette conférence donne un aperçu historique de la place des femmes dans l’informatique et les nouvelles technologies de l’information et la communication. La conférence aura lieu le 23 mai 2012, Genève, Suisse

Des femmes dans l’informatique, il y en a eu dès l’origine. La première personne à avoir écrit un programme informatique, en 1842, était une femme appelée Ada Lovelace, fille de Lord Byron. Dans les années 1970, l’informatique de gestion qui s’exerçait dans le secteur tertiaire, semblait être un bon débouché pour les techniciennes et les femmes scientifiques : ces métiers comptaient de nombreuses femmes, depuis les opératrices de saisie jusqu’aux ingénieures.
Aujourd’hui, en France comme en Europe, les Technologies de l’information et de la communication font partie des disciplines universitaire dans lesquelles on trouve le plus faible pourcentage de femmes, en chute libre depuis les années 1990 et ce, malgré de nombreuses actions incitatives. Pourtant, quand on regarde les chiffres de plus près, on ne constate pas réellement une disparition des filles de ces filières, mais plutôt un extraordinaire engouement de la part des garçons. Pourtant, dans la vie quotidienne, l’ordinateur est aussi bien utilisé par les hommes et par les femmes, alors qu’y a-t-il de si "masculin" dans la maîtrise de cet outil ?
Date et heure : 23 mai 2012, 18h30
Lieu : Salle MR280, Uni Mail
Genève, Suisse

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter