Côte d’Ivoire : Campagne en faveur des femmes fistuleuses

Une association de bienfaisance s’engage dans la sensibilisation en Côte d’Ivoire contre les fistules vésico-vaginales qui se caractérisent, entre autres, par « des fuites d’urines permanentes par le vagin ».

Pour la responsable de l’ONG Inner Wheel, il s’agit de « promouvoir l’information des femmes atteintes de cette maladie et de leurs familles, l’information des entreprises et des bonnes volontés ». L’association va aussi prendre en charge 50 femmes atteintes et assurer leur réinsertion professionnelle.

Les fistules vésico-vaginales sont des maladies de la femme, qui se caractérisent, entre autres, par « des fuites d’urines permanentes par le vagin ». Elles peuvent « s’accompagner de brûlures mictionnelles, de leucorrhées, des signes d’irritation vulvo-vaginales ». L’Inner Wheel club d’Abidjan II-Plateaux a décidé de s’attaquer à cette maladie. C’est ainsi que se justifie la conférence de presse animée, hier, au siège de la Fao par la présidente de cette structure, Mme Koffi Lavodrama. Il s’agit pour l’intervenante et ses camarades de « promouvoir l’information des femmes atteintes de cette maladie et de leurs familles, l’information des entreprises et des bonnes volontés ». L’Inner Wheel va prendre en charge 50 femmes et assurer leur réinsertion professionnelle. La présidente de cette association de bienfaisance a affirmé, en outre, que sa structure se veut « le porte-parole de toutes ces femmes qui souffrent dans l’ombre et la courroie de transmission entre les bailleurs de fonds et toutes les structures qui prennent en charge ces patientes ».

La fistule vésico-vaginale survient lors d’un accouchement long et difficile, selon le Pr Gnanazan Bi N’guessan, chef de service d’urologie du Chu de Treichville. Elle est liée à la pauvreté, toujours au dire de cet intervenant, et se répare par intervention chirurgicale, estimée à 353.683 Fcfa. Considérée comme honteuse, elle est souvent cachée par les victimes, de plus en plus nombreuses. C’est pourquoi celui-ci s’est réjoui de la sensibilisation engagée par l’Inner Wheel. Il a surtout rassuré les femmes, quant à la possibilité pour elles de continuer d’avoir des enfants, après l’intervention chirurgicale. La cérémonie avait pour marraine Mme Viviane Zunon-Kipré, présidente du conseil d’administration du Groupe Snpeci. Elle s’est fait représenter par Mme Michelle Beugré, conseillère en gestion. Inner Wheel signifie « l’intérieur de la roue rotarienne ». Elle regroupe les femmes, les veuves, les filles et les soeurs des rotariens. Elle a été créée le 10 janvier 1964 en Angletterre.


***

Source : AWID

Pour en savoir plus :

Santé maternelle en côte d’ivoire : les fistules et la césarienne bientôt gratuites ?

Traitement de la fistule vésico-vaginale africaine (FVV) en République du Mali

Rapport de la Réunion régionale pour l’Afrique sur la fistule

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter