Côte d’Ivoire : les fillettes prostituées deviennent mères

Sur le marché d’Adjamé à Abidjan (Côte d’Ivoire), des fillettes vendent leurs corps pour gagner de quoi se nourrir. Venues de villages du Nord du pays, elles sont amenées à la capitale pour faire du "petit commerce". Souvent abandonnées par leurs employeurs, elles se retrouvent à la rue, victimes de viols et d’agressions, contraintes de se prostituer pour survivre. N’utilisant qu’occasionnellement des préservatifs, elles tombent enceintes et malades, et ne peuvent subvenir aux besoins des nourrissons qui meurent fautes de soins ou sont délaissés.

***

Pour consulter l’article :

IRIN (projet du Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies) - Des enfants vendent leur corps et deviennent parents

Genre en Action - Bulletin octobre 2007 : Des violences sexuelles, de la sexualité violente – la Côte d’Ivoire nous choque et nous interpelle

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter