Création de l’Observatoire national de lutte contre la discrimination à l’égard des femmes

Plusieurs sites d’actualités algériennes ont relégué l’annonce de la création de l’Observatoire national de lutte contre la discrimination à l’égard des femmes à Alger (Algérie). La nouvelle a été célébrée officiellement samedi 26 novembre 2011 lors d’une rencontre organisée dans le cadre de la 3ème campagne nationale de lutte contre la violence contre la femme.

L’Observatoire, qui est le résultat des efforts du centre d’information et de documentation sur les droits de l’enfant et de la femme (Ciddef) en coordination avec l’Agence de coopération espagnole à Alger, tend a développer la recherche autour de la situation de la femme dans la société en fournissant des statistiques annuelles sur sa participation dans les différents domaines.

Il a également pour objectif la réalisation d’études sur la violence à l’encontre de la femme et la contribution à la formation des personnes en charge d’écouter les préoccupations de la femme victime de violence à travers leur accompagnement et leur insertion au sein de la société outre la création d’une banque de données sur la femme.

Rappelons que des spécialistes de questions de la femme comme Mme Djerbal, auteur du « Livre noir » sur la violence à l’égard de la femme, ont été unanimes à souligner la difficulté de définir des statistiques exactes sur les cas de violence à l’égard de la femme au sein de la société algérienne. Ils plaident pour la mise en place d’« une loi cadre » pour la protéger de ce phénomène.

Lire l’article Une loi cadre pour protéger la femme contre les violences

L’Observatoire qui se veut un espace ouvert à toutes les associations et personnes désirant joindre leurs efforts à ceux destinés à défendre les droits de la femme en renforçant la coopération avec tous les partenaires et en faisant connaitre les droits de la femme tel que stipulé par les loi et législation.

La rencontre a permis, d’autre part, de rappeler les efforts consentis par le centre d’information et de documentation sur les droits de l’enfant et de la femme afin de lutter contre la violence à l’égard des femmes à travers la mise en place d’un réseau « BALSAM » comptant un nombre d’associations spécialisées.

Voir l’article Identifier les femmes victimes de violence en Algérie

Ce réseau composé de 16 centres d’écoute au profit des femmes victimes de violence prend en charge la collecte de donnes et d’évaluation des informations liées aux femmes victimes de violence outre l’écoute et l’accompagnement de celles-ci tout en leur prodiguant des informations sur leurs droits sociaux et juridiques.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site : Radio Algérienne

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter