Danida - Agence danoise pour le développement international

Le nom Danida est apparu en 1963 comme une contraction de l’Agence danoise de développement international et, ultérieurement, l’Agence danoise de développement international. Aujourd’hui Danida n’est plus une contraction, mais a été retenu comme le terme de coopération au développement du Danemark.

Objectifs :

L’agence danoise pour le développement international (Danida) vise à aider les pauvres en assurant des investissements essentiels dans les secteurs sociaux, en mettant en place en faveur des pauvres les infrastructures et en soutenant le développement dans le secteur privé comme moteur de la croissance. La participation des femmes dans les processus de développement, la protection de l’environnement, la promotion des droits humains et la démocratie sont des objectifs importants pour l’aide danoise. Un principe clé est de fournir un soutien efficace et efficient par le biais des stratégies axées sur les résultats de gestion.

Actions financées :

La stratégie 2010 pour la coopération au développement du Danemark, "Elimination de la pauvreté - la liberté de changer", est un outil important pour réduire la pauvreté. Il marque cinq domaines prioritaires pour les politiques de coopération danoise pour le développement :

- Liberté des Droits Humains et la démocratie
- Croissance et emploi
- L’égalité des sexes
- Stabilité et fragilité
- Environnement et climat

Critères d’octroi :

L’aide danoise au développement du nouveau millénaire a été élargie à grande échelle aux interventions dans les zones de conflit telles que les Balkans, le Moyen-Orient, en Afghanistan et en Irak. L’aide au développement est également utilisée comme un instrument actif de la politique étrangère dans les nouveaux domaines tels que la résolution des conflits, la lutte contre le terrorisme et la promotion de la bonne gouvernance.

En 2010, environ 40 pour cent de l’aide bilatérale du Danemark est allé vers les secteurs sociaux de l’éducation et de la santé. L’objectif de l’aide bilatérale est sur un nombre limité de pays partenaires et de secteurs, tandis que l’aide multilatérale est principalement accordée en union avec l’ONU, la Banque mondiale, banques régionales de développement et de l’UE.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger : le bulletin de financement

***

Source : Rofaf

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter