Déclaration des Femmes Africaines. Communiqué du 10.10.10

Vous trouverez dans ce communiqué la déclaration des femmes africaines issues du forum sur le lancement de la Décennie de la Femme par l’Union Africaine. Les 252 représentantes des organisations de la société civile et femmes leaders d’organisations de la base en provenance de 33 pays africains qui collaborent dans le traitement des questions de droits humains de la femme et d’égalité entre les sexes à travers l’Afrique, tiennent les gouvernements responsables et leur demandent des comptes pour tous les engagements pris.

Nous, les 252 représentantes des organisations de la société civile et femmes leaders d’organisations de la base en provenance de 33 pays africains qui collaborent dans le traitement des questions de droits humains de la femme et d’égalité entre les sexes à travers l’Afrique, réunies au Forum des ONG qui précède le lancement de la Décennie de la Femme Africaine le 10 octobre 2010 à Nairobi, Kenya ; (...)
Exhortons les Etats Membres de l’Union Africaine à s’assurer qu’ils mènent les actions suivantes avant la revue de mi-parcours en 2015 conformément au thème de la Décennie, “Approche de la Base au Sommet à l’Egalité entre les sexes et l’Autonomisation de la Femme” :

- Assurer que les femmes de la base sont pleinement représentées et activement impliquées dans toutes les plate-formes de prise de décisions avec un espace de s’exprimer et de contribuer directement au traitement des questions qui les affectent.
- Faire des efforts pour combler l’écart entre les femmes dans la prise de décisions et celles vivant dans de pauvres communautés rurales et des quartiers informels.
- Améliorer les capacités des réseaux de femmes de la base afin qu’elles puissent entreprendre une recherche communautaire, mener des analyses des situations, et gérer et s’approprier les plans d’action qui alimentent les politiques et programmes de l’administration locale et les politiques et programmes nationaux.
- Reconnaître et apprécier le rôle essentiel que jouent les femmes de la base en complétant l’Etat en matière d’accès aux besoins élémentaires notamment de santé et de logement, l’accès à la justice à travers des modèles comme des groupes communautaires de Contrôles des Terres, et la gestion des ressources naturelles et l’appui direct à la promotion de ces efforts.
- Investir dans l’habileté prouvée par les regroupements de femmes de la base de se mobiliser et de s’organiser sur les questions de gouvernance et de responsabilité et de développement.
Faire des efforts délibérés de collaborer avec les hommes au niveau de la base, notamment les Conseils des Sages et les leaders religieux dans des initiatives qui contribuent à la promotion de l’égalité entre les sexes aux niveaux du foyer et de la communauté (...)

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger le communiqué du 10.10.10

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter