Des ONG appellent la France à s’engager en RD-Congo

Plusieurs organisations de développement ont lancé une pétition le 31 mars pour inciter la France à se mobiliser en faveur d’une paix durable au Congo-Kinshasa. Les ONG appellent les responsables français à des réponses durables et insistent notamment sur quatre priorités que devrait, à leurs yeux, défendre la France. On pourra regretter à travers cet appel que la problématique des violences à l’égard des femmes, beaucoup trop fréquentes dans le pays, ne soit pas explicitement mentionnée dans ces priorités.

Plusieurs organisations de développement ont lancé une pétition le 31 mars pour inciter la France à se mobiliser en faveur d’une paix durable au Congo-Kinshasa. Les ONG appellent les responsables français à des réponses durables et insistent notamment sur quatre priorités que devrait, à leurs yeux, défendre la France. On pourra regretter à travers cet appel que la problématique des violences à l’égard des femmes, beaucoup trop fréquentes dans le pays, ne soit pas explicitement mentionnée dans ces priorités.
C’est aux responsables français – Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner, les députés – que le groupe d’ONG invite à s’adresser par une pétition, sur carte postale ou par Internet. Oxfam-France, le CCFD-Terre solidaire, le Secours catholique et le Cosi leur demandent que « des réponses durables soient apportées aux causes structurelles » des conflits au Congo.
Les organisations insistent sur quatre priorités que devrait, à leurs yeux, défendre la France : protéger les populations civiles, garantir l’accès aux services de base, renforcer la démocratie et mettre fin à la militarisation de l’exploitation des ressources naturelles.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger l’intégralité de l’article Des ONG appellent la France à s’engager en RD-Congo

***

Sources : La-Croix.com ; Le Fouineur

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter