Djibouti : lancement d’une campagne pour éliminer la mutilation génitale féminine

Djibouti a lancé un programme conjoint avec le Fonds des Nations unies pour
l’enfance (UNICEF) et le Fonds des Nations unies pour la population (FNUP)
pour éliminer la mutilation génitale féminine (FGM) dans son pays,
selon un communiqué de presse publié sur le site internet de l’ONU.

Le programme, le premier de ce genre, a pour but de laisser les filles et
les femmes éviter des souffrances non nécessaires, ajoute le communiqué.

La première dame de Djibouti, Kadra Mahamoud Haid, qui a lancé
officiellement le programme, a déclaré que "le programme constituait une
route vers un progrès social, un moyen d’accomplir les droits humains
essentiels, spécialement sur l’intégrité et la dignité des filles et des
femmes".

Le gouvernement djiboutien a créé des mécanismes institutionnels et
légaux pour éradiquer la violence"
, a-t-elle ajouté.

Selon l’ONU, neuf sur les dix filles ont subi la pratique néfaste à
Djibouti et environ 3 millions de filles dans le monde sont au risque de la
FGM chaque année.

Source : http://tinyurl.com

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter