Droits de l’homme - droits de la femme ?

Plusieurs conventions internationales ont été conclues en vue de promouvoir l’égalité des droits de l’homme et de la femme. Mais il a été constaté qu’en dépit de ces instruments, les femmes continuent de faire l’objet d’importantes discriminations.

Compte rendu de l’atelier du Wildaf-Togo sur le protocole à la
charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatifs aux droits
des femmes en Afrique / Lomé, 13 et 14 juin 2006

La charte africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) qui a vu
le jour en 1981 est un instrument juridique prenant en compte les droits
humains en Afrique à partir de la déclaration universelle des droits de
l’homme ratifié du 10 décembre 1948. « Cette convention en affirme le
principe de la non discrimination et proclame que tous les êtres humains
naissent libres et égaux en dignité et en droits. Elle proclame également
que chacun peut se prévaloir de tous les droits et toutes les libertés qui
y sont énoncés sans distinction aucune, notamment de sexe »

Plusieurs conventions internationales des Nations Unies ainsi que des
institutions spécialisées ont été conclues en vue de promouvoir l’égalité
des droits de l’homme et de la femme. Mais il a été constaté qu’en dépit
de ces instruments, les femmes continuent de faire l’objet d’importantes
discriminations, ce qui constitue une violation flagrante des principes de
l’égalité et du respect de la dignité humaine, entravant ainsi la
participation des femmes dans les mêmes conditions que les hommes sur le
plan politique, social, économique et culturel. Cette situation continue
de handicaper l’accroissement du bien être de la santé et de la famille.
La charte africaine de 1981 prévoit en son article 66 qu’en cas de besoin,
elle peut être complétée par d’autres textes.

C’est la raison pour laquelle un processus a été engagé depuis 1995 en vue
de l’élaboration d’un instrument supplémentaire pour rendre cette charte
sensible aux besoins et préoccupations de la femme : c’est le protocole
additionnel relatif aux droits de la femme en Afrique qui fut adopté en
juillet 2003 et est entré en vigueur le 25 novembre 2005.

Les faiblesses de la CADHP sont :

- La non prise en compte de l’élimination de la discrimination à l’égard
des femmes
- La non prise en compte des violences (physique, morale, psychologique,
sexuelles) faites aux femmes, ni de sanctions
- Le manque de l’intégration de la notion du genre dans tous les processus
- Sa participation au développement social et économique et politique.

C’est en cela que la communauté internationale est convaincue que le
développement complet d’un pays, le bien-être du monde et la cause de la
Paix sont conditionnés par la participation maximale des femmes à égalité
avec les hommes dans tous les domaines. Tous les principes sont partis de
la déclaration de la CEDEF qui est une avancée extraordinaire en matière
de protection des droits des femmes.

Il appartient aux Etats ayant pris ces engagements de prendre ou de
modifier des lois pour introduire les nouvelles dispositions (suppression
des rites initiatiques dégradants, des scarifications, etc.) pour
permettre une pleine et active participation des femmes à la gestion de la
cité, être les actrices et les bénéficiaires de leur développement.

Une version simplifiée du protocole à la CADHP a été élaborée par le
WiLDAF pour permettre une meilleure lecture, et sa compréhension d’une
part et, d’autre part faciliter sa vulgarisation et son appropriation, sa
mise en ouvre et sa domestication.

A la fin de l’atelier un plan d’action a été élaboré pour la vulgarisation
de ce document.

Une rencontre ultérieure est prévue pour étudier la faisabilité de toutes
les actions prévues. L’atelier s’est terminé sur une note de satisfaction
générale des participants.

Pour obtenir une copie de la version simplifiée du protocole à la CADHP,
s’il vous plait contactez :
WiLDAF/FeDDAF
B.P. 7755 Lomé, Togo
Tél : (228) 222 26 79
Fax (228) 222 73 90
Email : info chez wildaf-ao.org ;
Site : www.wildaf-ao.org

Source : Hebdomadaire d’Information de l’AFARD Togo
RESSOURCES N°43, Jeudi 13 juillet 2006

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter