Droits des filles : nouvelle campagne de Plan France

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant du 20 novembre 2007, Plan France, ONG membre de Coordination SUD, lance sa campagne « Droits des Filles ».

18ème Journée internationale des droits de l’enfant
100 millions de filles « manquantes »

On estime à 100 millions le nombre de filles « manquantes » dans le monde à cause d’avortement, d’infanticide, d’abandon ou encore de mauvais traitements. 80% des cas concernent la Chine et l’Inde. Le « déficit » de filles a pour conséquence l’augmentation du trafic de filles et de femmes, tant au niveau transfrontalier qu’à l’intérieur des communautés. Les filles sont considérées alors comme des marchandises rares. Le nombre de mariages forcés est également en forte augmentation.

Malgré l’existence d’une multitude de lois et d’accords internationaux relatifs aux droits des filles et des jeunes femmes, la discrimination envers les filles et les jeunes femmes est encore profondément ancrée et tolérée dans le monde entier. Cette discrimination sexuelle ne constitue pas seulement une négation des droits de l’enfant mais aussi un frein évident au développement. Aucun pays n’a jamais réussi à sortir de la pauvreté sans investir dans l’éducation de tous. C’est pourquoi la défense des droits des filles vient aujourd’hui au tout premier rang des préoccupations et des combats de Plan France. L’ONG a donc décidé de se mobiliser pour faire entendre la voix des filles et mettre en place un fonds dédié à des projets de promotion de leurs droits.

Faire entendre la voix des filles…

Plan veille dans tous ses programmes de développement à ce que les droits des filles et des garçons soient respectés de la même façon. Dans le travail de réflexion communautaire, les enfants des deux sexes sont encouragés à prendre conscience de leurs problèmes propres et de leurs droits fondamentaux. Parallèlement, Plan mène des campagnes nationales et internationales pour offrir aux enfants l’occasion de se faire entendre et de participer aux décisions qui concernent leur propre développement. Autre canal d’expression : une étude lancée par Plan et intitulée "Parce que je suis une fille - État des filles dans le monde 2007". Elle permettra de suivre 135 filles de leur naissance à leur neuvième anniversaire dans 9 pays distants de milliers de kilomètres. Les chercheurs rendront chaque année visite à ces filles et à leurs familles pour analyser ce qu’elles ont en commun dans leur vie et leur ressenti de filles, et comparer comment elles sont nourries, soignées, éduquées… Une approche dans la durée qui devrait permettre de mieux comprendre tous les processus discriminatoires, et formuler les recommandations les mieux appropriées pour faire respecter leurs droits.

Une journée de mobilisation

Plan France a décidé de faire désormais chaque année le 20 novembre un focus sur un thème concernant les filles : cette année, l’accent sera mis sur le droit des filles à la vie et à la santé Parallèlement à ses actions de sensibilisation de l’opinion, Plan France lance un Fonds de soutien aux droits des filles. Son objectif : mobiliser des moyens supplémentaires pour financer des programmes spécifiques centrés sur la lutte contre les différentes formes de discrimination des filles et la promotion de leurs droits. Dans le cadre de ce Fonds, le premier projet lancé concerne la promotion de l’enregistrement des naissances et la lutte contre le foeticide des filles en Inde.

***

Plus d’informations : www.droitsdesfilles.fr - www.planfrance.org

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter