Education pour toutes

Campagne Mondiale pour l’Education des femmes et des filles de l’organisation Aide et Action.

En 2005, mobilisons nous pour garantir l’accès des filles à l’éducation !

Lors du Forum Mondial pour l’Education (Dakar 2000) et du Sommet du Millénium, la
communauté internationale s’est engagée à réaliser la parité entre filles et garçons
dans l’éducation primaire et secondaire d’ici 2005. En marge de ce forum est née la
Campagne Mondiale pour l’Education qui a pour objectif de lutter contre la pauvreté,
entrave à l’éducation de tous à travers le monde. Or aujourd’hui, force est de
constater que l’objectif de parité ne sera pas atteint : 60 millions de filles et de
femmes sont encore totalement exclues de toute éducation formelle.

Considérant que l’éducation est le principal levier de lutte contre la pauvreté,
Aide et Action agit dans ce domaine depuis près de 25 ans. Afin de relayer en France
la CME, Aide et Action et ses partenaires (Solidarité laïque et Agir Ici) lancent la
campagne pour le droit à une éducation de qualité pour TOUTES. L’année 2005 est une
formidable occasion de nous mobiliser pour que l’éducation soit un droit garanti
pour tous et donc aussi pour les filles.

Au niveau national, deux temps forts marqueront la mobilisation : la journée du 8
mars (Journée Internationale de la Femme) et la Semaine d’Action Mondiale du 24 au
30 avril. Par la suite, la mobilisation en France sera relayée dans le cadre de la
mobilisation internationale autour du Sommet de la Conférence des Nations Unies sur
les Objectifs du Millénaire.

Afin de rendre ce débat public en France, Aide et Action et ses partenaires
proposent aux acteurs qui soutiennent la campagne de se rassembler dans des groupes
de 60 femmes ou groupes paritaires (30 femmes et 30 hommes) autour de la signature
du « manifeste pour le droit à une éducation de qualité pour TOUTES ».

La constitution de ces groupes, représentant les 60 millions de filles dans le monde
qui n’ont pas accès à l’éducation, permettra d’amorcer une discussion sur la
problématique de la scolarisation des filles. Les manifestes co-signés seront
ensuite envoyés à Aide et Action qui les fera remonter jusqu’à la Présidence de la
République lors d’une audience entre le groupe CME France et le Président Chirac.
Ces signatures permettront de montrer que cette question fait l’objet d’une forte
mobilisation citoyenne en France. Fort de ce soutien, nous souhaitons que le
Président puisse porter le message de parité pour l’éducation lors du Sommet de
l’ONU en septembre 2005.

Afin de donner plus d’ampleur à cette mobilisation nous invitons les groupes
constitués à organiser des actions de visibilité de proximité à l’occasion de la
Journée Internationale de la Femme le 8 mars puis à l’occasion de la Semaine
d’Action Mondiale en avril. Il peut, par exemple, s’agir d’intégrer la problématique
de la CME aux actions déjà prévues par nos associations le 8 mars. Par ailleurs,
Aide et Action et ses partenaires donnent des pistes d’actions aux associations qui
le souhaitent. Par la suite, ils recueilleront les informations concernant les
actions menées par chaque association.

Les relais de cette campagne :

Les associations féminines et féministes

Les acteurs de solidarité internationale

Le réseau jeunesse : classes solidaires, Universités, Ecoles

Le Réseau d’équipes bénévoles d’Aide et Action

Les partenaires institutionnels et leurs réseaux : Agir Ici, Solidarité laïque.

Les entreprises

Les collectivités locales

Toutes celles et ceux qui souhaitent se joindre à cette mobilisation citoyenne

***

Contact pour vous procurer le dossier de la campagne :

Justine Di Mayo : justine.di-mayo chez aide-et-action.org

ou

cme chez aide-et-action.org

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter