Egype : le niqab, enjeu politique

Début octobre 2009, l’imam de la mosquée d’Al-Azhar au Caire en demandant à une collégienne d’ôter son niqab (voile intégral qui couvre l’ensemble du corps des femmes sauf les yeux) au cours d’une visite dans un de ses lycées, et en l’interdisant dans l’ensemble de ses établissements, a ouvert une brèche en Egypte entre musulmans modérés et radicaux.

Parallèlement, le ministre de l’Enseignement supérieur venait d’interdire le niqab aux étudiantes de premier cycle inscrites dans les universités publiques du pays à forte tradition séculaire. De fait, ces déclarations sur le port de ce voile, qui symbolise une manifestation de l’intégrisme religieux et que le gouvernement tâchait jusqu’à présent d’étouffer, représentent un tournant relatif dans la politique gouvernementale.

***

Source : site de l’OIF

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter