Egypte - Interdiction des « tests de virginité »

Alors que les militaires égyptiens s’autorisaient - et peut être depuis fort longtemps - des agressions sexuelles sur des femmes de tous âges et notamment des « tests de virginité », la justice s’est vue contrainte d’interdire ces pratiques après la plainte d’une victime.

La Cour administrative du Caire a rendu cette décision en faveur d’une jeune femme, Samira Ibrahim contrainte de subir un « test de virginité » après avoir été arrêtée lors d’une manifestation en mars.

Samira Ibrahim raconte qu’après avoir été arrêtée au Caire, elle-même et d’autres femmes ont été électrocutées par des militaires « qui nous ont insultées et accusées de venir d’une maison close ».

Elle ajoute que le groupe a été battu toute une nuit, avant d’être transféré dans une prison militaire. « Un officier a dit qu’on allait voir si nous étions des prostituées ou non », avant de faire procéder à ces tests sous couvert de contrôle médical.

C’est la première fois qu’en Egypte, ce genre d’affaire en faveur de civiles est traitée et suscite tant d’espoir.

***

Source : Libération

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter