En mémoire de Myriam Merlet et Magali Marcelin

Décédée à 53 ans sous les débris de sa maison de Port-au-Prince peu après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, Myriam Merlet était une économiste engagée de longue date dans la recherche féministe et l’une des leaders du mouvement des femmes d’Haïti et des Caraïbes les plus aimées et respectées.
Magali Marcelin, également tuée par le séisme, lançait KAY FANM pour soutenir les victimes de violences.

Décédée à 53 ans sous les débris de sa maison de Port-au-Prince peu après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, Myriam Merlet était une économiste engagée de longue date dans la recherche féministe et l’une des leaders du mouvement des femmes d’Haïti et des Caraïbes les plus aimées et respectées. Magali Marcelin, également tuée par le séisme, lançait KAY FANM pour soutenir les victimes de violences.
Directrice du cabinet du ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes d’Haïti de 2006 à 2008, qu’elle continuait de servir en tant que consultante de haut niveau, elle était aussi représentante nationale à l’Association caraïbéenne pour la recherche et l’action féministe (CAFRA), de même qu’une proche collaboratrice de l’ORÉGAND, et ce, dès la phase de sa conception. Depuis deux ans, avec Myriam, l’ORÉGAND réalisait un projet de recherche qui allait servir de fondement à une proposition de politique d’égalité hommes-femmes en Haïti.
Myriam Merlet avait fondé ENFOFANM. Magali Marcelin lançait KAY FANM.
Elles ne sont plus là mais leur lourde tâche subsiste : merci de lire la page suivante et noter les références qui s’y trouvent.
Développer Haïti, c’est aussi soutenir ses militants...Et prendre la relève.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article sur le site Orégand

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter