Enseigner les "gender studies" selon Hélène Périvier

Dans un chat sur Le Monde.fr, Hélène Périvier, économiste, coresponsable du Programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre à Sciences Po Paris, estime qu’il faudrait former les enseignants aux "gender studies" pour qu’ils sensibilisent leurs élèves au respect des garçons et des filles.

Dans un chat sur Le Monde.fr, Hélène Périvier, économiste, coresponsable du Programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre à Sciences Po Paris, estime qu’il faudrait former les enseignants aux "gender studies" pour qu’ils sensibilisent leurs élèves au respect des garçons et des filles.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article sur Le Monde.fr

Dans la même rubrique :

1 Message

  • "il faudrait former les enseignants aux "gender studies" pour qu’ils sensibilisent leurs élèves au respect des garçons et des filles."

    donc si je suis bien cette dame (oups !), demoiselle (heu non), personne humaine ayant un sexe plus ou moins détéctable mais un genre qu’il ne m’est pas possible d’appréhender et qu’elle (ou il) seul(e) est en droit de définir (mmm, un peu long non) pfff alors quoi : Homo sapiens (vague non... et Homo c’est pas discriminant pour des féministes ?) enfin bref passons ; donc être formé au gender seraient une cause suffisante (ou nécessaire ? pas très clair) pour enseigner le respect des garçons et des filles ! Mais d’ailleurs dans cet énoncé cette description dichotomique du public en garçons ou filles n’est-elle pas en contradiction avec une vision gender ? quid des trans, des FToM, MToF, hermaphrodites, ceux qui refuseraient un genre...

    Je suis peut être de mauvais esprit mais l’irrationnel m’amuse beaucoup et surtout dans le gender ce qui a de génial c’est qu’on peut toujours trouver plus "gender" que soi !

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter