Féminisme(s) : penser la pluralité

Nouveau Cahier du Genre qui aborde une des dimensions longtemps délaissées par le
féminisme en France : l’imbrication des dominations sexiste et raciste.

Pour ce faire, il procède à une confrontation avec d’autres expériences
politiques et contributions théoriques, notamment celles du black
feminism.

La centralité théorique donnée à l’antagonisme de sexe tend
à obscurcir les autres rapports de pouvoir qui traversent le groupe des
femmes. Ce numéro aborde une des dimensions longtemps délaissées par le
féminisme en France : l’imbrication des dominations sexiste et raciste.
Pour ce faire, il procède à une confrontation avec d’autres expériences
politiques et contributions théoriques, notamment celles du black
feminism.

Lire l’introduction et les résumés

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter