Femmes actrices du développement : trois millions d’euros à disposition de trente ambassades de la France

Le Secrétaire d’Etat à la coopération et à la francophonie a demandé à trente ambassades de la zone de solidarité prioritaire où s’exerce l’essentiel de l’aide publique au développement du ministère des affaires étrangères de la France de consacrer sur leur enveloppe de crédits 2009 une moyenne de 100 000 euros à des actions destinées à soutenir la promotion des femmes en tant qu’actrices du développement.

Ces trois millions d’euros entrent dans le cadre du plan d’action de 20 millions d’euros en faveur du genre rendu public le 18 décembre 2008.

Il peut s’agir d’actions déjà en cours comme de projets nouveaux portant, à titre d’exemple sur le renforcement des capacités économiques des femmes notamment en milieu rural, mais aussi l’éducation ou la santé .

Les ONG présentes dans les trente pays dont la liste suit sont encouragées, si elles ont des projets ou des actions entrant dans le cadre défini et souhaitent bénéficier d’un appui, à les faire connaître au plus tôt aux ambassades et aux services de coopération concernés. Le Secrétaire d’Etat sera particulièrement attentif au renforcement ou à la constitution de partenariats avec la société civile.

Liste des pays :
Afrique du Sud, Bénin, Burkina, Burundi, Cambodge, Cameroun, RCA, Comores, Congo, RDC, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Guinée, Guinée-Bissau, Haiti, Irak, Liban, Madagascar, Mali, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Sao Tome, Senegal, Soudan, Tchad, Palestine, Yemen, Zimbabwe./.

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter