Femmes dans la guerre 1914-1945

Carol Mann, sociologue et historienne de l’art franco-britannique, est l’auteure d’une dizaine d’études et romans. Son dernier ouvrage, "Femmes dans le guerre" est une histoire critique de la diversité des destins, rôles et comportements des femmes durant les deux derniers grands conflits mondiaux en Europe et aux États-Unis.

Carol Mann, sociologue et historienne de l’art franco-britannique, est l’auteure d’une dizaine d’études et romans. Son dernier ouvrage, "Femmes dans le guerre" est une histoire critique de la diversité des destins, rôles et comportements des femmes durant les deux derniers grands conflits mondiaux en Europe et aux États-Unis.

Le livre :

BMP - 192.2 ko


Ces femmes qui ont vécu les deux derniers grands conflits mondiaux en Europe et aux États-Unis ont endossé tous les rôles pour le meilleur et pour le pire : militaires, espionnes, agents, munitionettes, résistantes, gardiennes de camps, mères de famille, infirmières dans des villes assiégées, bombardées ou occupées, de Londres à Leningrad, en passant par Paris et Berlin. Dans le même temps, la mode, la cuisine et la vie quotidienne ont dû être réinventées sous la pression des restrictions, faisant surgir des passions de façon souvent inattendue.
Jamais le rôle des femmes n’y a dupliqué celui des hommes. Car elles durent se battre simultanément sur deux fronts : en premier lieu, l’ennemi de la patrie, clairement identifié, mais aussi, à un niveau moindre, la machine de l’État qui exerça une surveillance accrue sur le corps féminin, en particulier dans
l’Allemagne nazie. Les stratégies de refus, de négociation et de résistance qu’elles déployèrent à l’arrière des fronts ou dans les camps de la mort furent autant de tentatives pour affirmer une notion d’être civilisé à des époques caractérisées par une déshumanisation totale. Enfin, pour la première fois en France, ce livre évoque le combat spécifique des femmes pendant la Shoah.
Pour réussir cette synthèse magistrale, Carol Mann s’est appuyée sur des documents inexplorés jusqu’ici : chroniques et journaux de femmes dans le Paris de la Première Guerre mondiale et du Ghetto de Varsovie ainsi que la presse féminine de tous les pays en guerre.

L’auteure :
Carol Mann est l’auteure d’une dizaine d’études et romans dont La Naine de Don Diego (Flammarion), Une belle nuit d’août couleur de cendre (Calmann- Levy), Les Amazones de la « Kuca », une étude sur les femmes durant le siège de Sarajevo (Svjetlost). Elle prépare actuellement une étude sur les femmes en Afghanistan, où elle a créé une association humanitaire, FemAid.

Informations sur le livre :
Collection : Histoire Pygmalion
Nombre de pages : 380 pages
Prix éditeur ttc : 23.90 €

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter