Fonds francophone d’initiatives pour la démocratie, les droits de l’Homme et la paix

L’OIF a été fondée en 1970 sur la base du Traité de Niamey (Niger). Elle mène des actions
politiques et de coopération multilatérale pour donner corps à une solidarité active au bénéfice des
populations de ses Etats et gouvernements membres. Elle agit dans le respect de la diversité
culturelle et linguistique et au service de la promotion de la langue française, de la paix et du
développement durable.
L’OIF finance plusieurs fonds dont le fonds
francophone d’initiatives pour la démocratie, les droits de l’homme et la paix.

Objectifs :

Le Fonds francophone d’initiatives pour la démocratie, les droits de l’Homme et la paix apporte son appui aux projets de terrain qui sont initiés par les organisations de la société civile des pays francophones du Sud et d’Europe centrale et orientale et qui concourent à l’ancrage d’une culture
démocratique intériorisée et au respect des droits de l’Homme.
Le Fonds vise à identifier et à favoriser les efforts déployés par les ONG nationales, les syndicats, les médias ou tout organisme compétent en matière de formation, de production d’ouvrages didactiques et de vulgarisation, contribuant ainsi à la consolidation du rôle actif des organisations de la société civile dans le domaine de l’éducation aux droits de l’Homme, de la démocratie et de la paix.
Le Fonds est administré par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à travers la Délégation à la paix, aux droits de l’Homme et à la démocratie. Il fonctionne sur la base d’une
procédure d’appel à propositions.

Actions financées :

L’OIF intervient dans les domaines tels que :
- Promotion de la langue française et la diversité culturelle et linguistique ;
- Promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme ;
- Appui à l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche ;
- Développement de la coopération au service du développement durable.

Critères d’octroi :

En général, toute personne physique ou morale (disposant d’un statut juridique), tout organisme
public, parapublic ou privé exerçant son activité dans un Etat ou un gouvernement membre de
l’OIF peut présenter une requête d’aide financière. Pour certains programmes les requêtes
individuelles ne sont pas recevables.
Une préférence peut être établie en faveur de certains pays (pays du Sud, pays les moins avancés,
pays en transition) ou encore de certains publics (jeunes, femmes).
Une attention particulière est accordée aux jeunes et aux femmes, ainsi qu’à l’accès aux
technologies de l’information et de la communication.

% pris en charge :

Engagement financier minimum :

Engagement financier maximum :

65000 euros

Fréquence appels d’offre :

Des appels publics à projets sont annoncés par l’OIF une ou plusieurs fois par an, dans le
cadre de fonds alimentés par le budget de l’organisation et, quelquefois, par des
contributions volontaires des États et gouvernements membres. Il n’y a pas d’appel à projets
en cours.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger : le bulletin de financement de l’OIF

P.-S.

Source : Site du ROFAF

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter