Genre et action publique : la frontière public-privé en questions

La définition des catégories de public et de privé est au fondement de l’exclusion des femmes du pouvoir au nom d’une « nature » féminine incompatible avec le règne de la raison et de « l’intérêt général ». Cet ouvrage propose une réflexion sur une question d’actualité : quel est l’impact des politiques publiques sur la redéfinition des frontières public-privé et sur la structure genrée de la société ?
Crédit photo : HUMANTHROPE Blog, http://www.blogg.org/blog-71934.html

Genre et action publique : la frontière public-privé en questions

Pierre MULLER, Réjane SENAC-SLAWINSKI

La définition des catégories de public et de privé est au fondement de l’exclusion des femmes du pouvoir au nom d’une « nature » féminine incompatible avec le règne de la raison et de « l’intérêt général ». C’est pourquoi la mise en questions de cette dichotomie est essentielle pour comprendre la manière dont les arbitrages dans l’action publique confortent ou modifient les rapports sociaux de sexe.

Dans cette perspective, cet ouvrage propose une réflexion sur une question de plus en plus centrale aujourd’hui, tout en restant encore peu étudiée : quel est l’impact des politiques publiques sur la redéfinition des frontières public-privé et sur la structure genrée de la société ? De nombreuses politiques publiques ont en effet un impact direct ou indirect sur le déplacement et le brouillage de ces frontières.

Cela concerne non seulement les politiques portées explicitement comme vectrices d’égalité entre les sexes - de la promotion de la présence des femmes à des postes à responsabilité et de la conciliation à la lutte contre les violences faites aux femmes – mais aussi celles qui sont dites « neutres » comme les politiques sociales ou la fiscalité.

En interrogeant les interactions entre le genre de l’action publique et les frontières public-privé, l’enjeu est de rendre lisible ce qui relève du non dit, voire de l’impensé.

TABLE DES MATIERES

Avant-Propos

Présentation des auteur-e-s

- Introduction : Les politiques publiques peuvent-elles contraindre les hommes à faire le ménage ? - Pierre Muller

- Chapitre 1 : La dichotomie public-privé à l’épreuve des critiques féministes : de la théorie à l’action publique - Laure Bereni et Anne Revillard

- Chapitre 2 : Les politiques de conciliation de l’Union européenne : dépassement ou déplacement de la dichotomie genrée public-privé ? - Alexandra Jönsson et Gwenaëlle Perrier

- Chapitre 3 : De la transgression à la bienveillance : regards croisés sur la féminisation de la sphère publique par excellence, la sphère politique - Maxime Forest et Réjane Sénac-Slawinski

- Chapitre 4 : Genre et expérience démocratique : la dichotomie privé-public en questions - Brigitte Frotiée, Delphine Lacombe et Elisabeth Marteu

- Conclusion : Au-delà du genre ? Au-delà de la dichotomie public-privé - Armelle Le Bras-Chopard

Bibliographie

***

Les auteurs :

Pierre MULLER est directeur de recherche au CNRS à Sciences Po.

Réjane SENAC-SLAWINSKI est chargée de recherche au CNRS au Centre Maurice Halbwachs (CNRS-EHESS- ENS).


***

Pour commander l’ouvrage :
23 Euros
250 pages
ISBN : 978-2-296- 08396-7


Collection Logiques Politiques
5-7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris
Tél. 01 40 46 79 20 (comptoir et renseignement libraires)


Contact presse
Marie-Anne HELLIAN – Service de Presse - Sciences Humaines
Editions L’Harmattan - 7, rue de l’École Polytechnique - 75005 Paris
Tél : 01 40 46 79 23 / Fax : 01 43 25 82 03
Contacter Mme Hellian

Portfolio

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter