Genre et agricultures familiales : la part des femmes

Où en est-on aujourd’hui de la place des femmes dans les agricultures familiales ? Peu de publications francophones interrogent le développement agricole au prisme des relations femmes-hommes, qui plus est dans une perspective "Nord-Sud". Cet ouvrage montre la nécessité de réfléchir au devenir des agricultures familiales, à la lumière des rapports de genre.

L’ouvrage "Féminin-masculin. Genre et agricultures familiales", publié en avril 2014, est dédié à Marie-Lise Semblat qui a accompagné, pour Genre en Action, le colloque dont il est issu. La contribution de Marie-Lise Semblat, présidente d’Ater-International et membre fondatrice de Genre en Action, a été fondamentale.

Féministe, conférencière, directrice de mémoires, chargée de mission aux droits des femmes, mère de quatre enfants, elle était engagée dans l’action locale, régionale et internationale.

Elle avait le souci des pays du Sud, de leur jeunesse et des femmes, d’abord et encore. Marie-Lise a disparu dans un accident de la route le 21 avril 2013 en Haïti. Elle réalisait une mission exploratoire pour la création d’un institut universitaire pour la recherche-action.

RESUME

Où en est-on aujourd’hui de la place des femmes, par rapport aux hommes, dans les agricultures familiales, dans les pays du Nord comme ceux du Sud ? Où sont les données quantitatives et comment les analyser ? Peu de publications en langue française répondent à ces questions.

Pourtant, les Nations unies reconnaissent officiellement que l’égalité entre les femmes et les hommes, dans l’accès et le contrôle des ressources de production (l’accès à la terre et les services agricoles notamment), aurait un impact favorable sur la productivité agricole, la sécurité alimentaire et la pauvreté cela permettrait de répondre aux besoins nutritionnels de plus de 150 millions de personnes.

S’adapter aux changements environnementaux oblige à s’interroger sur les apports des compétences et savoirs des femmes en agriculture. Les nouvelles attentes de consommation de biens alimentaires sains interrogent aussi la place des hommes et des femmes et la dynamique de leurs rapports. À partir d’études de terrain, menées dans des pays du Sud et du Nord, cet ouvrage analyse les agricultures familiales selon l’angle des relations masculin-féminin et des constructions sociales qui organisant ces rapports de pouvoir.

Un collectif de scientifiques et d’acteurs du développement, liant recherche et recherche-action, ont mêlé leur plume pour proposer un autre regard sur le développement agricole et les agricultures du monde. Leurs textes nous questionnent à la fois sur la place des femmes et les rapports de genre en agriculture et sur l’efficience d’un dialogue entre la recherche et la recherche-action.

Cet ouvrage s’adresse à des chercheurs et des enseignants en sciences sociales (économistes, sociologues, anthropologues, géographes) et aux acteurs engagés dans le monde du développement. Les étudiants en master du développement y trouveront une source d’enseignements en langue française. L’ouvrage pourra aussi intéresser toute personne curieuse de se documenter sur les rôles sociaux à l’origine des différentiations masculin-féminin dans le travail agricole.

A noter : Elisabeth Hofmann et Rosie Westerfeld ont contribué à cet ouvrage avec un article consacré aux observatoires du genre, un projet mené par Genre en Action depuis 2011 : "Mesurer l’immesurable et rendre visible pour mieux agir : les observatoires de genre entre enjeux opérationnels et politiques".

SOMMAIRE

  • Introduction générale : Hélène Guétat-Bernard et Marie-Dominique de Suremain

INÉGALITÉS DE GENRE ET GESTION SOCIALE DES RESSOURCES

  • Réduire les inégalités de genre, un enjeu de politique agricole - Marcela Villarreal
  • Gouvernance foncière au prisme du genre : cas du Niger, Sénégal et de la Bolivie - Sophie Charlier, Fatou Diop Sall et Graciela Lopez
  • Participation des femmes aux systèmes d’information géographique : cas du Sénégal - Alpha Ba et Fatou Diop Sall
  • Affirmation identitaire des femmes dans l’action collective : cas de productrices au Niger - Hadizatou Alhassoumi

INÉGALITÉS DE GENRE DANS L’AGRICULTURE FAMILIALE : MESURES, INDICATEURS, LEVIERS POUR L’ACTION

  • Améliorer la visibilité des femmes dans les systèmes d’information en Afrique de l’Ouest - Isabelle Droy
  • Femmes en mouvement : la naissance d’une existence sociale, politique et professionnelle - Gema Galgani Silveira Leite Esmeraldo
  • Les femmes actrices du développement, un programme de recherche-action - Marie-Lise Semblat et Marie-Dominique de Suremain
  • Mesurer l’immesurable et rendre visible pour mieux agir : les observatoires de genre entre enjeux opérationnels et politiques - Élisabeth Hofmann et Rosie Westerveld
  • Transformation de la domination masculine dans l’agriculture allemande - Élisabeth Prügl
  • L’emploi des viticultrices en France 1950-2010 - Jean-Louis Escudier

GENRE ET NOUVEAUX MODES DE CONSOMMATION

  • Consommer différemment, les nouveaux rapports villes-campagnes : cas en Midi-Pyrénées - Agnès Terrieux
  • La volonté organisatrice de jeunes mères citadines au foyer, la genèse du Teikei au Japon - Hiroko Amemiya
  • Les coopératives féminines rurales en Grèce - Stavriani Koutsou
  • Consommateurs réfléchis et marchés locaux au Mexique - Alma Amalia Gonzalez et Ronald Nigh
  • Les femmes burkinabés face à l’économie marchande - Marie-Hélène Dabat, Djamilaté Ouedraogo, Françoise Yoda et Mahamadou Zongo

REFERENCE

Féminin-masculin, Genre et agricultures familiales
Sous la coordination éditoriale d’Hélène Guetat-Bernard
Collection Nature et société, Edition Quae, 2014
256 pages - 35€

En savoir + :
http://www.quae.com/fr/r3369-feminin-masculin.html

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter