Genre et syndicalisme en Europe

Rachel Silvera est économiste, Maitre de conférence et chercheuse, spécialiste des inégalités de genre sur le marché du travail et notamment les inégalités de salaire, les politiques de l’emploi, la réduction du temps de travail, le gender mainstreaming ("l’approche intégrée du genre") dans les stratégies syndicales, la comparaison européenne. Nous vous proposons ici deux documents qu’elle a réalisé sur le thème de l’égalité de genre dans le syndicalisme (français et européen), respectivement issus d’un colloque et produit pour la revue "Informations sociales".

Rachel Silvera est économiste, Maitre de conférence et chercheuse, spécialiste des inégalités de genre sur le marché du travail et notamment les inégalités de salaire, les politiques de l’emploi, la réduction du temps de travail, le gender mainstreaming ("l’approche intégrée du genre") dans les stratégies syndicales, la comparaison européenne. Nous vous proposons ici deux documents qu’elle a réalisé sur le thème de l’égalité de genre dans le syndicalisme (français et européen), respectivement issus d’un colloque et produit pour la revue "Informations sociales".

- L’égalité de genre dans le syndicalisme : quelques expériences européennes
Quel que soit le nombre de femmes présentes dans leurs rangs,
les principales centrales syndicales de six pays européens
– l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Italie et les
Pays-Bas – ont toutes au moins un point commun : des directions
majoritairement masculines. Comment faire pour y remédier
 ? La démarche transversale de l’égalité promue a rencontré
de nombreuses résistances.

- « Le nouveau défi de l’égalité pour le syndicalisme français : l’exemple de la charte de la CGT »
L’égalité entre les femmes et les hommes reste un défi pour le syndicalisme français. Depuis
les différentes lois des années 2000 (sur le changement constitutionnel en politique et l’égalité
professionnelle), un mouvement semble se profiler : les syndicats français s’engagent
davantage sur le terrain de l’égalité…
Quels changements repère-t-on dans les pratiques syndicales et au sein-même de ces
organisations (tout au moins pour les cinq dites-représentatives) ? En interne, si la part des
femmes syndiquées progresse (dans un contexte de faible syndicalisation globale, rappelonsle),
leur représentation dans les instances de direction est loin d’être assurée, même si des
mesures ont parfois été introduites (parité à la CGT, quotas à la CFDT…). Quant à la
pratique, toutes les confédérations ont lancé des programmes de formation, des guides à la
négociation et ont signé à l’unanimité l’accord national interprofessionnel du 4 mars 2004.
L’objet de cette communication est de dresser un bilan des pratiques récentes des
organisations syndicales en matière d’égalité, en nous centrant plus particulièrement sur la
CGT. Nous insisterons dans un premier temps sur les obstacles communs à l’ensemble du
monde syndical dans l’intégration de l’égalité ; puis, dans un second temps, nous ferons part
d’une nouvelle expérience menée à la CGT autour du lancement d’une charte de l’égalité.

***
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger :
L’égalité de genre dans le syndicalisme : quelques expériences européennes
« Le nouveau défi de l’égalité pour le syndicalisme français : l’exemple de la charte de la CGT »

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter