Genre et transport au Sénégal

Cynthia Howson a bien voulu partager avec le réseau Genre en Action son mémoire intitulé "L’intégration du genre dans les politiques publiques de la Banque mondiale :
exemple des politiques de transport au Sénégal", récemment soutenu pour un diplôme de Master 2 de recherche à l’IEP de Bordeaux.

Voici un résumé de son travail :

La crise d’accès et de mobilité en Afrique freine le développement tant en
milieu rural qu’en milieu urbain. Les problèmes de transport sont vécus
différemment selon le sexe. En particulier, bien que les femmes effectuent la
plupart des tâches, ce sont essentiellement les hommes qui accèdent aux
moyens intermédiaires de transport. L’immobilité des femmes représente une
exclusion sociale qui affecte tous les aspects de leur vie. Toutefois, la
problématique ’genre et transport’ était systématiquement exclue de l’agenda
politique jusqu’à la fin du vingtième siècle.

Eu égard à ses ressources et à son influence considérables, les politiques
publiques de la Banque mondiale jouent un rôle fondamental dans le secteur des
transports. Le Sénégal, officiellement engagé dans l’intégration du genre depuis
des années, fut une destination pilote pour l’application des nouvelles priorités en
matière de ’genre et transport’ et de mobilité durable. L’objectif de ce mémoire
est donc d’évaluer l’intégration du genre dans les politiques publiques de la
Banque mondiale, à travers l’exemple des politiques de transport au Sénégal.

Pour télécharger le mémoire, cliquez ici.

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter