Groupe Genre Femmes Méditerranée - Journée Jeunes Chercheurs (France)

Agency : un concept opératoire dans les études de genre ? L’objectif de cette journée d’étude sera d’interroger, dans une perspective interdisciplinaire, la valeur heuristique du concept d’agency dans les études de genre, en histoire mais aussi dans d’autres disciplines des sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, linguistique, philosophie,…). La journée d’études aura lieu le 30 mars 2011 à l’Université d’Aix-Marseille 1, en France.


Concept clé des premières théories féministes anglo-saxonnes, le terme d’agency bénéficie depuis deux à trois décennies d’un regain d’intérêt dans les études en sciences sociales, au point que certains ont pu parler, à propos des années 1980-1990, d’un agentive turn.

Tandis que les bouleversements économiques et sociaux des sociétés (post-)capitalistes – transformation du statut social des femmes, redéfinition des rapports de genre, émergence de nouvelles formes d’autonomie et de contrainte – invitaient à un renouveau de la réflexion autour de ce concept, peu de courants théoriques se sont attachés, en France, à l’explorer depuis les travaux fondateurs de Michel Foucault et Pierre Bourdieu.

Il faut dire que la traduction en français – « puissance d’agir » ? – de ce terme complexe et ambigu est d’autant plus problématique que le mot agency lui-même n’est pas toujours clairement défini par ceux qui l’emploient et qu’il peut recouvrir, d’un auteur à l’autre, des acceptions variées, plus ou moins floues ou, à l’inverse, restrictives. Une approche caractéristique des subaltern studies et des théories féministes l’assimile ainsi, de manière réductrice, à l’idée de résistance, en particulier face à la domination masculine.
L’objectif de cette journée d’étude sera d’interroger, dans une perspective interdisciplinaire, la valeur heuristique du concept d’agency dans les études de genre, en histoire mais aussi dans d’autres disciplines des sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, linguistique, philosophie,…).

Il s’agira en particulier d’explorer des définitions plus complexes et plus dynamiques du terme, qui tiennent compte des capacités des individus – en particulier des femmes – à négocier les rôles imposés, à manipuler les contraintes qui pèsent sur eux/elles, à influencer leur environnement, en bref à être de véritables acteurs/actrices sociaux/-ales. Si cette démarche rend nécessaire une contextualisation fine, dans le temps et dans l’espace, de l’agency des femmes (ou des hommes), elle appelle également une ouverture de la réflexion sur d’autres notions comme la créativité, le changement social, l’autonomie, la construction des identités individuelles ou collectives, la réflexivité…

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site TELEMME

Dans la même rubrique :

2 Messages

  • FSM, femmes et genre : quels enjeux ? Le 28/01/11 à 14:20 , par Hela KOCHBATI

    Dossier courant : Boîte de réception Fermer la session
    Composer Adresses Dossiers Options Rechercher Aide Récupérer SquirrelMail

    Liste des messages | Supprimer Précédent | Suivant Faire suivre | Faire suivre en pièce jointe | Répondre | Répondre à tous
    Objet : Poésie
    De : "Hela Kochbati" <hela.kochbati chez gmail.com>
    Date : Mer 26 janvier 2011 00:13
    À : coordination chez genreenaction.net
    Priorité : Normale
    Options : Afficher l’en-tête complet | Voir la version imprimante | Télécharger en tant que fichier

    Cher(e)s Collègues,

    Le FSM est une coalition mondiale contre le néolibéralisme, la
    colonisation, le racisme et le patriarcat lesquels génèrent violence,
    exploitation, exclusions, pauvreté, désastres écologiques et négations
    des droits humains pour les trois quarts de l’humanité majoritairement
    constitués de femmes.
    J’adhère par cette poésie mignonne de Tunisie et un texte sur la
    migration"La fleur de l’exil".

    Pour lui Pour elle Pour notre genre qui éclate

    Je suis le jour un Shaharyar et la nuit un bébé
    Je suis la nuit une Shehrazede et le jour comme une poupée

    Je suis un homme dont la foi a été brûlé dans le coeur des femmes
    Je suis une femme amoureuse qui brûle sa joie dans sa foi

    J’étais toujours un homme et une femme à la fois ? ? ? ? ? 
    J’étais une rose et une narcisse, l’amour est dans le pré
    Il est bien tendre, bien joyeux comme un bijou en or et avec une fidélité unilatérale !
    Elle est bien affectueuse, bien douce en forme vitale comme une terre fertile !
    Le rossignol chante, on l’entend dégager sa chanson
    Je ne danse pas en amoureux sur une corde d’acier 
    Je ne fais pas le clown, le coeur se réchauffe et je traverse un lieu saint
    Les chats ne font pas des chiens,
    Je trouve mon refuge dans mes mots impressionnants
    Je crois encore à la sincérité de ma passion ? ? ? ? 
    Dans la neige au fond des pieds raisonne la chaleur des mains.
    Dans le vent basculant tes cheveux comme un voyageur je m’endors en ange serein
    On cherche l’étoile, on va jusqu’à bout, on va exister…
    Dans le ciel je partage ton cœur ton ciel ton étoile et la beauté de l’univers
    C’est notre genre, notre bonheur, notre enchainement : on va s’aimer…

    HELA KOCHBATI

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter