Guinée : le corps des femmes au cœur de l’actualité

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a nommé le 16 octobre 2009 une commission d’enquête sur les massacres et les viols du 28 septembre en Guinée. Cette commission a pour but « de déterminer la responsabilité des personnes impliquées ». Pour ce faire, des ministres de la Santé, des responsables gouvernementaux, des représentants des Nations Unies et des organisations non gouvernementales du monde entier se réunissaient à Addis Abeba (Ethiopie) le 27 octobre pour inciter les gouvernements à faire de la planification familiale une priorité. Entre viols et planification familiale, la Guinée se trouve confrontée à la place qu’elle accorde au corps des femmes.

Selon une étude menée par le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) auprès du ministère de la Santé, le recours à la contraception est en hausse en Guinée-Bissau (10%), tant dans les zones urbaines que rurales, l’accès aux soins de santé reproductive et infantile s’étant amélioré. 98 des 114 centres de santé proposent désormais des services de planification familiale ce qui permet d’éviter 40% des décès liés à la maternité. En Guinée-Bissau, une femme sur treize meurt pendant la grossesse ou l’accouchement, l’un des taux les plus élevés au monde.
Le 28 septembre à Conakry, une manifestation de l’opposition avait été brutalement réprimée par l’armée, faisant, selon un bilan officiel, 56 civils morts et 934 blessés, et selon l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme, 157 morts et 1200 blessés, dont de nombreuses femmes violées en public. L’ONU évoque un bilan d’au moins 150 morts. Selon l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW), les violences perpétrées à Conakry le 28 septembre « étaient organisées et préméditées ».

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les articles de l’OIF suivants :
Guinée : les militaires passent au viol ;
Guinée : des viols non chiffrés et contestés

Source : site de l’OIF

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter