Hubertine Auclert, pionnière du féminisme

« La suffragette française », ainsi qu’on la surnomma, se voulait une « féministe intégrale », et elle le fut. D’ailleurs, l’adoption, dans le champ politique, du mot « féminisme » revient à cette militante qui, parmi les premières, revendiqua l’égalité sur tous les plans entre les hommes et les femmes.

Préface de Geneviève Fraisse - Présentation de Steven C. Hause

Textes choisis de Hubertine Auclert
Éditeur : Bleu autour
Prix : 14 euros

Hubertine Auclert (1848, Saint-Priest-en-Murat, dans l’Allier – 1914, Paris) s’est battue toute sa vie pour que les femmes obtiennent le droit de vote.

Mais « la suffragette française », ainsi qu’on la surnomma, se voulait une « féministe intégrale », et elle le fut. D’ailleurs, l’adoption, dans le champ politique, du mot « féminisme » revient à cette militante qui, parmi les premières, revendiqua l’égalité sur tous les plans entre les hommes et les femmes.

Pour autant, elle demeure largement méconnue, comme l’était, il n’y a encore pas si longtemps, Olympe de Gouge. Il est vrai que la radicalité de ses actions et de ses positions lui valurent une certaine marginalité dans les mouvements féministe et socialiste. Ce livre, composé de larges extraits choisis des écrits d’Hubertine Auclert, répare cette injustice, au moment où la bataille de la parité, notamment en politique, est loin d’être gagnée. Il est préfacé par Geneviève Fraisse pour qui « la radicalité, la clarté et la rigueur d’Hubertine Auclert peuvent encore nous accompagner dans nos réflexions ». Et il comprend une présentation due à son seul biographe, l’universitaire américain Steven C. Hause, auteur de Hubertine Auclert, the French Suffragette (Yale, 1987), un remarquable ouvrage qui attend d’être traduit en français. Au terme de sa présentation, qui résume cet ouvrage, Steven C. Hause écrit : « Certes, [Hubertine Auclert] a sa tombe, restaurée, au cimetière du Père-Lachaise, mais c’est au Panthéon, si les pionniers et les défenseurs des droits humains y ont leur place, que sa dépouille devrait reposer. »

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter