Il n’y a pas "un" féminisme francophone - par Claudy Vouhé

Claudy Vouhé, présidente de Genre en Action fait le bilan des Rencontres Internationales Francophones "Féministes ou non ?".

"Il n’y a pas un féminisme francophone mais différentes voix et pratiques féministes qui s’exercent (...). C’était très important pour nous d’arriver à cette conclusion : que malgré les divergences, il y a un ciment qui est fort, celui d’un véritable objectif de changement dans les rapports de domination".

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter