Genre en Action et la Plateforme Genre et Développement

Genre en Action est impliqué activement dans la plateforme Genre et Développement créée par le Ministère des affaires étrangères en 2006.

La Plateforme Genre et Développement du Ministère français des Affaires Etrangères et du Développement international, animée pendant plusieurs années par Genre en Action, est désormais animée par un consortium d’associations.

La plateforme est, en France, le seul espace d’information et de concertation entre le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et les partenaires du développement et/ou du genre : institutions, organisations de la société civile, recherche, collectivités locales, ministères, parlementaires, expert‐e-­s indépendant‐e-­s.

En 2015, Genre en Action a intégré le consortium (Adéquations, Aster-International, Enda Europe, Equilibres & Populations, Genre en Action, et CARE France) chargé d’animer la Plateforme Genre et développement du ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Au sein du consortium, Genre en Action co-anime le groupe « genre et jeunesse » et a été chargé de développer le blog de la plateforme. En 2015-2016, deux groupes de travail ont commencé à se pencher sur deux thématiques prioritaires : Genre et climat et Genre et jeunesse. L’objectif de ces groupes est la concertation et mobilisation des différentes familles d’acteurs (pouvoirs publics, ONG, collectivités, recherche...) autour de ces enjeux et l’élaboration de documents de positionnement.

Retrouvez toute l’actualité de la plateforme sur le nouveau site de la Plateforme

Si vous souhaitez un peu plus de contextualisation, lire ci-dessous ...

2006 : naissance de la Plateforme Genre et Développement

La Plateforme Genre et développement a été créée en 2006 à l’initiative du ministère des Affaires étrangères (désormais ministère des Affaires étrangères et du Développement international) comme un cadre d’échanges pour les acteur-­trice-­s français-­es travaillant sur les questions de genre et développement : la Plateforme Genre et Développement rassemble des représentant-­e-­s des institutions, des organisations de solidarité internationale (OSI) et organisations de solidarité internationale issues des migrations (OSIM), des acteurs et actrices du monde de la recherche, des représentant-­e-­s des collectivités locales et des parlementaires.

Lorsque la mission de relations avec les ONG a été transférée à l’Agence Française de Développement et que la sous-commission genre de la Commission Coopération et Développement a été supprimée, la valeur ajoutée de la plateforme s’en est trouvée renforcée, devenant le seul espace d’échange entre le Ministère et les autres acteurs. A partir de 2009, la plateforme a été réunie à l’initiative du Ministère principalement pour des échanges d’informations, et moins comme un lieu de concertation et de travail conjoint des différents acteurs.

Le DOS : "Document d’Orientation Stratégique" pour la politique genre et développement du Ministère des Affaires Etrangères

Lors de l’évaluation du premier DOS (2007 – 2012) les acteurs membres de la plateforme ont demandé que le rôle de la plateforme soit renforcé en tant qu’espace de dialogue, de réflexion et de co-­construction d’initiatives de recherche, de formation, d’outils et programmes, à même d’impulser l’opérationnalisation de la stratégie genre du ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et de l’intégration concrète d’une approche genre dans les pratiques et initiatives des différentes familles d’acteurs.

La nouvelle stratégie genre et développement 2013‐2017 a répondu à cette demande et a remis la plateforme au sein du dispositif en faisant évoluer sa mission principale vers « l’accompagnement et le suivi de la mise en oeuvre » de cette stratégie, en lien avec le HCEfh.

2014, la Plateforme Genre et Développement a repris ses actions

Animée par Genre en Action, la Plateforme Genre et Développement a repris ses actions, et a réuni 83 personnes le 8 juillet 2014, et 26 personnes le 3 mars 2015.
Parmi les organisations présentes : l’Institut de Recherche pour le Développement, le Comité français ONU femmes, Coordination Sud, CARE France, le Centre national d’information des droits des femmes et des familles (CNIDFF), le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM), l’Agence Française de développement, l’UNESCO, l’OCDE, le magazine 50/50, etc.

Depuis 2015, la Plateforme Genre et Développement est coordonnée par un consortium d’associations.

Compte-rendu des réunions 2014/2015 :

En savoir + :
Interview de Claudy Vouhé pour le bulletin de Coordination SUD #156 (automne 2014)

JPEG - 725.8 ko
LES NOUVELLES DU SUD, le bulletin d’information de Coordination SUD #156 (automne 2014)

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter